Ministère de la Santé et de la Protection Sociale

Coopération Germano-Togolaise



L’Allemagne accompagne le Togo dans l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant
Une Aide-mémoire de la délégation de la KfW a été signé entre les ministères de la santé, représenté par le Professeur Moustafa MIJIYAWA, de l’économie et des finances, représenté par le ministre SANI YAYA et la délégation de Coopération financière KfW, représentée par Mme Cornelia Tittmann. Ce document renseigne sur le Programme Renforcement du Système Sanitaire – Santé Reproductive et des Droits Sexuels (SRDS)

Une délégation de la KfW, a séjournée à Lomé du 7 au 18 novembre 2016. L’objectif principal de la mission était la formulation du futur projet de la Coopération Financière (CF) Allemande « Programme Renforcement du Système Sanitaire – Santé Reproductive et des Droits Sexuels (SRDS) ».

Le Gouvernement Allemand a octroyé à la République Togolaise un montant de 10 million d’EUR sous forme de don (apport financier non remboursable ; Accord Intergouvernemental signé le 31.10.2016). Les objectifs spécifiques étaient d’identifier l’ancrage institutionnel du projet,  déterminer les grandes lignes et composantes, son budget, financement et contrepartie togolaise ainsi que son calendrier et cadre logique. Aussi, il a été question de définir les futures responsabilités et les prochaines étapes  nécessaires pour la mise en œuvre du projet.

Le projet de la Coopération financière a pour objectif d’améliorer l’utilisation et la qualité des services SRDS dans la région de la Kara. Il comporte trois (03) composantes principales, notamment la composante 1  qui concerne la mise à niveau –construction/ extension, réhabilitation et équipement – des  formations sanitaires actuellement classifiés SONU dans la région de la Kara pour offrir des services SRGR de qualité et la mise en place d’un système de maintenance (fond régional de la maintenance).

Cette composante importante ciblera surtout le complexe  de maternité (consultation pré et postnatal, PF, les blocs opératoires des maternités, l’hospitalisation de la maternité) et les logements du personnel clé si nécessaire. La composante 2 concerne l’appui à l’approche qualité et à la formation continue du personnel concerné par les soins maternels et néonatals.  Cette composante ne sera pas  limitée au personnel des structures SONU, mais pourra couvrir des districts entiers. La formation englobe entre autres la déontologie professionnelle, l’accueil des patients, les soins maternels et néonataux, la logistique des contraceptives et l’entretien et la maintenance préventive et curative, etc. Les formations au personnel seront combinées avec un travail sur la qualité des soins en utilisant l’approche des audits réguliers internes et externes.

Cette composante sera mise en œuvre en étroite coopération avec la GIZ et la composante 3 concerne la stimulation de la demande à travers une approche communautaire en utilisant le réseau d’agents de santé communautaires (ASC) existant et par l’organisation des campagnes de communication pour le changement de comportement. Il est prévu que les ASC participent au recensement et au suivi actif de toutes les femmes enceintes dans les zones d’intervention et qu’ils distribuent les contraceptifs au niveau des villages. Il est prévu de contractualiser d’une ONG au niveau de la DRS Kara, qui sera chargée de mettre en œuvre cette composante: encadrement des ASCs et communication.

Le coût global du projet s‘élève à environ 11 millions d’euro (sans prise en compte de la TVA, autres taxes/impôts ou douanes), dont 10 millions d’euro (apport financier non remboursable) mis à disposition par la Coopération Financière (sous forme de don)  et 1 million d’euro par la partie togolaise. L'apport financier de la CF est destiné au financement des trois composantes mentionnées en haut ainsi qu’au financement d’un Consultant International, des audits réguliers et d’une partie définie de la gestion et du  fonctionnement du Projet. La contribution de l’Etat togolais est destinée au cofinancement du fond de maintenance et la cellule de gestion du projet.  Le tableau suivant résume le budget en EUR. Le budget détaillé est présenté dans l’annexe.
 
Service de communication du MSPS