Ministère de la Santé et de la Protection Sociale

Intensification de La lutte contre les Maladies Tropicales Négligées. Un traitement de masse lancé



Il s’agit d’une distribution d’Albendazole, de Praziquantel et d’Ivermectine contre l’onchocercose, la géo-helminthiases et les schistosomiases ou bilharzioses urinaires
Le ministère de la santé et  ses différents partenaires organisent et ce jusqu’au 7 Septembre prochain, un traitement de masse contre les Maladies Tropicales Négligées (MTN). Il s’agit d’une distribution d’Albendazole, de Praziquantel et d’Ivermectine  contre l’onchocercose, la géo-helminthiases et les schistosomiases ou bilharzioses urinaires. La campagne se déroule  sur toute l’étendue du territoire nationale, sauf Lomé-commune. L’information a été donnée ce mardi  8 août, à Lomé, au cours d’une conférence de presse tenue par le Ministère de la santé et de la protection sociale. Le lancement officiel de cette initiative a eu lieu le mercredi 09août 2017 à Klabivé dans le district de Haho.

L’objectif poursuivi par cette campagne est de traiter au moins 80% de la population à l’Ivermectine dans toutes les localités endémiques à l’onchocercose, au moins 95% d’enfants d’âge scolaire à l’Albendazole dans les zones endémiques aux géo-helminthiases et au moins 90% des sujets de cinq ans et plus au Praziquantel dans les zones endémiques à la schistosomiase. L’opération sera menée par les agents communautaires. « Les agents Communautaires durant les trente jours que va durer la campagne vont administrer les médicaments aux populations cibles, de la région maritime à la région des savanes », a indiqué Point Focal national des Maladies Tropicales Négligées. A travers ce traitement de masse, le Togo veut éliminer à l’horizon 2020, les trois maladies concernées.
Photos des autorités à Klabivé lors du lancement officiel des TDM

« L’intérêt de ce traitement, c’est que nous visons d’ici 2020 à se débarrasser définitivement de ces maladies. Nous voulons qu’aucun togolais ne devienne plus aveugle à cause de l’onchocercose,  que des  enfants  ne continuent plus d’être paralysés à cause des vers intestinaux et que la population ne pisse  plus du sang parce qu’elle est infectée par la bilharziose »,  a souligné le médecin-Commandant AWOUSSI Sossinou, le Point Focal national des MTN.
Photos de la population à Klabivé

Pour le bon déroulement de la campagne, la population est invitée à y  participer activement aussi bien en réservant un bon accueil aux agents communautaires, qu’en acceptant les traitements. C’est le message qui a été donné aux populations de Haho Klabivé par le médecin-Commandant AWOUSSI Sossinou, le Point Focal national des MTN, appuyé par le Professeur Yao KASSANKOGNON, Représentant du HDI au Togo et porte-parole des partenaires techniques et financiers.
« Il est nécessaire de recevoir et de consommer les produits qui vous serons donner. Ce qui permettra de lutter contre ces maladies qui vous empêchent de mener vos activités en bonne santé. Nous, partenaires sommes disposés à accompagner le Togo dans cet élan pour éradiquer d’ici peu ces obstacles ». A indiqué le Professeur Yao KASSANKOGNON, Représentant du HDI au Togo et porte-parole des partenaires techniques et financiers.
Les Maladies Tropicales Négligées (MTN) sont des infections rencontrées dans les régions au climat tropical ou subtropical. Ces infections touchent principalement les populations les plus pauvres vivant dans des régions rurales reculées, des bidonvilles ou des régions de conflits. Elles sont favorisées par l’absence d’eau salubre, les mauvaises conditions de logement et le manque de moyens d’assainissement. Plus de douze (12) infections sont classés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans la catégorie des MTN.
Service de communication du MSPS