Ministère de la Santé et de la Protection Sociale

Le groupe de travail du secteur de la santé a démarré ses travaux



Les travaux du groupe de travail mis en place par un arrêté du Premier Ministre en date du 04 Avril 2018, ont été officiellement lancés ce matin. C’était à travers une séance solennelle ce vendredi 06 Avril 2018 au ministère de la santé et de la protection sociale. Elle a été présidée par les ministres: Gilbert BAWARA de la fonction publique, et son collègue de la santé, le Professeur Moustafa MIJIYAWA.

Les deux membres du gouvernement ont appelé à plus d’ouverture dans les discussions en prenant en compte l’intérêt général de la population. Ils ont également insisté sur le fait que les discussions soient inclusives et que le groupe de travail fasse appel à toutes personnes ressources au besoin. Il y a des points sur la plateforme revendicative des agents de la santé, qui nécessitent des réflexions approfondies, pas de solutions magiques à imposer mais des réponses durables. L’important pour les deux parties- autorité et syndicats- sera de discuter au sein du groupe de réflexion sans langue de bois et de parvenir à des solutions devant mettre fin à cette crise éternelle que connait le secteur de la santé togolais.

Ce groupe de travail, a été annoncé le jeudi 05 Avril 2018 par un arrêté ministériel pris par le premier ministre, Sélom KLASSOU. Cet arrêté en son article 2 précise la composition du groupe par des membres du ministère de la fonction publique, du travail et de la reforme administrative, du ministère de la santé et de la protection sociale, ainsi que les représentants des syndicats des travailleurs de la santé. Le décret élargit le groupe aux experts du ministère de l’économie et des finances. Il aura pour mission de proposer, d’ici fin avril 2018, au plus tard, des solutions aux problèmes que rencontrent les praticiens hospitaliers du Togo dans l'exercice de leur fonction.
Des points essentiels tels que : le statut particulier du cadre du personnel médical, paramédical et technique de la santé publique, le personnel du budget autonome, la bonification d’ancienneté, la nécessité de protéger des travailleurs de la santé et l’équipement, la réhabilitation et la construction des infrastructures sanitaires seront abordés au cours des échanges par le groupe de travail.
Il est à rappeler que depuis le 12 janvier, le ministre de la santé et son collègue de la fonction publique avaient mis en place un comité qui n’était pas -quand même- formalisé par un acte réglementaire mais qui a travaillé sur les problèmes du secteur, le statut particulier, le cadre de travail, les défis, et qui a permis de manière induite à régler certains problèmes inscrits sur la plateforme du SYNPHOT comme les internes des hôpitaux, des bonifications.
Service de Communication du MSPS