Ministère de la Santé et de la Protection Sociale

le ministre de la santé et de la protection sociale a lancé la 7eme édition de la semaine africaine de la vaccination au Togo



La 7ème Edition de la Semaine Africaine de la Vaccination a été lancé par le ministre de la santé et de la protection sociale au centre médico social de Démakpoè dans le district d’Agoènyévé, ce mardi 20 juin 2017. C’était en présence du préfet de Golfe, le colonel AWATE Hodabalo, du docteur Lucile IMBOUA, représentante résidente de l’OMS au Togo et du docteur Iselmou BOUKHARY, représentant résident de l’UNICEF au Togo. 
Le MSPS appuie une séance de vaccination sur un enfant

Aujourd’hui, la vaccination est l’une des interventions de santé publique les plus économiquement rentables des temps modernes. Elle coûte très peu, mais elle améliore énormément la santé et le bien-être des populations. Le gouvernement a vite compris son importance et consent un effort pour que les services de vaccination touchent chaque enfant au Togo. Des enquêtes récentes réalisées dans notre pays ont révélé que plus de 20% des enfants ne sont pas vaccinés ou le sont insuffisamment. Les raisons de cette non-vaccination des enfants évoquées dénotent d’un déficit en matière de communication pour la vaccination. L taux de couverture vaccinal dans le district du Golfe est estimé à 74%. La célébration de la 7ème Edition de la Semaine Africaine de la Vaccination (SAV), constitue une opportunité pour sensibiliser davantage les communautés sur les bienfaits et l’utilité que revêt la vaccination dans la réduction de la morbidité et la mortalité dans la population en générale et en particulier chez les enfants de moins de 5 ans. Il est aussi le lieu de faire un plaidoyer en faveur du financement accru de la vaccination, une stratégie capitale pour la réduction de la mortalité et pour l’atteinte des objectifs durables de développement.
 
Le thème de cette année est « Les vaccins protègent tout le monde. Faites-vous vacciner ». Ainsi pendant une semaine, les préfectures du Togo organiseront toute une gamme d’interventions, notamment des activités intensifiées de vaccination de haut niveau ciblant les populations spécifiques difficiles d’accès notamment les communautés enclavées, visant à augmenter la couverture vaccinale et l’administration des vaccins nouveaux et existants.

« Je saisi l’opportunité pour inviter nos communautés, les leaders d’opinion, les leaders religieux, les partenaires techniques et financiers, les sociétés publics et privées et les autres parties prenantes à s’impliquer davantage dans la vaccination à travers cette célébration annuelle de la Semaine Africaine de la Vaccination. J’invite également  les Directeurs régionaux et Préfectoraux de Santé et les responsables des formations sanitaires à œuvrer inlassablement pour la réussite de la 7ème édition de la Semaine Africaine de la Vaccination ». A déclaré le professeur Moustafa MIJIYAWA, ministre de la santé et de la protection sociale.
Il a saisi l’opportunité pour rendre hommages aux différents partenaires pour leurs appuis multiformes sur les plans financier et technique. et remercier tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué, et continueront d’apporter leurs soutiens pour l’organisation de cette initiative en vue de l’atteinte des objectifs qui sont assignés.
« La vaccination permet de sauver des millions de vies et est largement reconnue comme l’une des interventions sanitaires les plus efficaces et les moins coûteuses. Pourtant, aujourd’hui, le nombre d’enfants qui, dans le monde, ne sont pas vaccinés ou qui le sont insuffisamment est encore de 19,4 millions dans le monde. La protection de l’enfant commence de puis sa conception, il est donc important de sensibiliser également les mamans sur la nécessité de se faire vacciner au cours de la grossesse. La Semaine Africaine de la Vaccination (SAV), une initiative régionale pilotée et coordonnée par le Bureau régional de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est célébrée chaque année au cours de la dernière semaine d’avril constitue une opportunité pour rappeler l’importance d’une vaccination pour la population en général et les enfants en particulier ». A indiqué le docteur Lucile IMBOUA, représentante résidente de l’OMS au Togo
Service de communication du MSPS