Ministère de la Santé et de la Protection Sociale

Le Togo prend part activement à la 71ème Assemblée Mondiale de la Santé



« La santé pour tous : s’engager pour la couverture sanitaire universelle », c’est le thème principal de l’assemblée de cette qui est à sa 71ème édition.
L'Assemblée mondiale de la Santé est l'organe décisionnel suprême de l'OMS. Elle se réunit généralement à Genève (Suisse) en mai chaque année et des délégations de ses États Membres y assistent.  Sa principale fonction consiste à arrêter la politique de l'Organisation. Elle nomme le Directeur général, contrôle la politique financière de l'Organisation, et examine et approuve le projet de budget programme. « La santé pour tous : s’engager pour la couverture sanitaire universelle », c’est le thème principal de l’assemblée de cette qui est à sa 71ème édition.

Le Togo prend part activement à la 71ème Assemblée Mondiale de la Santé. Invité à cette occasion, le ministre de la santé et de la protection sociale a adressé les sincères félicitations du Chef de l’Etat Togolais et de son Gouvernement pour les 70 ans de l’Organisation Mondiale de la Santé. Il a par ailleurs saisis cette occasion pour adresser, au nom du Gouvernement du Togo, ses sincères remerciements à l’OMS pour ses appuis multiformes.
A travers le thème de cette 71ème Assemblée mondiale « La santé pour tous : s’engager pour la couverture sanitaire universelle », les Etats membres sont invités à redoubler d’efforts en vue de rendre accessibles les soins de santé de qualité à toutes les couches de la population en réduisant les barrières financières et géographiques. La mise en œuvre de la couverture sanitaire universelle est non seulement un objectif mais aussi un moyen de lutte contre la pauvreté et d’établissement de la justice sociale.
 
« Le premier pas de mon pays dans le sens de cet engagement, a été matérialisé par l’institution en 2011 du régime d’assurance maladie obligatoire au profit des agents publics et assimilés. Ce pas décisif a balisé la voie à la couverture sanitaire universelle au Togo. En 2018 le gouvernement a mis en place pour deux millions d’élèves de l’enseignement public une assurance maladie portant ainsi le taux de couverture de la population en assurance santé à plus de 35%.
Dans cette optique, l’axe stratégique 5 du plan national du développement sanitaire 2017-2022 du Togo a été consacré au renforcement du système de santé vers la couverture sanitaire universelle, y compris la santé communautaire. Un accent particulier est mis sur la gouvernance, le financement de la santé, les produits pharmaceutiques et les prestations de services en termes de disponibilité, de qualité, d’accessibilité, y compris la participation communautaire dans la réponse aux besoins de santé des communautés ». A déclaré le professeur Moustafa MIJIYAWA, Ministre de la santé et de la protection sociale à l’ouverture des travaux de cette assemblée.
« Concernant l’approche contractuelle, la phase pilote est achevée. Tirant les leçons du succès de cette phase, le gouvernement a démarré l’extension de cette approche aux structures sanitaires publiques. Le Togo s’est également engagé avec l’appui de l’OMS à développer et à mettre en œuvre une Stratégie nationale de financement de la santé vers la couverture sanitaire universelle afin de garantir de façon durable l’accès de tous à des services essentiels de santé de qualité. D’autres axes méritent d’être renforcés notamment le renforcement du socle de protection sociale et le maintien du dialogue avec le secteur privé de la santé ». A-t-il souligné
 
Il a enfin saisi l’occasion pour féliciter le Directeur Général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus pour la réussite de la présente rencontre et a appelé à l’adoption et à la mise en œuvre effective du 13ème programme général de travail de l’OMS.
 
Il faut rappeler que dans le cadre de la mise en œuvre de son plan national de développement sanitaire, le Togo a entrepris d’importantes réformes. Ces réformes portent entre autres sur le développement de l’approche contractuelle dans l'offre des soins et services de santé (partenariat avec le secteur privé), le renforcement du système national d’information sanitaire et la réforme du secteur pharmaceutique.
 
 
Service de Communication du MSPS