Ministère de la Santé et de la Protection Sociale

Presentation et chiffres clés



I- Le système de santé
Le système de santé du Togo est organisé en une pyramide sanitaire à trois niveaux : central, intermédiaire et périphérique qui s’appuie sur un partenariat communautaire très dynamique.
1.1.              Organisation administrative du système de santé
Au plan administratif on a une pyramide sanitaire à trois niveaux : central, intermédiaire et périphérique :


 
  1.  le niveau central est représenté par le cabinet du ministère, le secrétariat générale  (SG), deux directions générales et une dizaine de directions centrales avec leurs divisions et services, ainsi que les institutions de santé à portée nationale
  2. le niveau intermédiaire comprend 6 directions régionales de la santé (DRS);
  3. le niveau périphérique est représenté par le district sanitaire qui constitue l’entité opérationnelle. L’administration des districts sanitaires est assurée par les 30 directions préfectorales de la santé (DPS) et 5 directions de district sanitaire (DDS).
Chaque niveau a ses attributions. Cependant, il convient de noter que ce nouvel organigramme, en cours de mise en œuvre, tout en redéfinissant les missions vise aussi le  renforcement du  leadership et de la gouvernance institutionnelle du ministère de la santé.

1.2.    Organisation des structures de soins
Le système de prestations de soins est également organisé en trois niveaux de soins : primaire, secondaire et tertiaire.
  • Le niveau primaire est constitué des structures de soins de santé primaires autour du district sanitaire et comprend deux échelons : les structures de soins de base (USP, cabinet privé de soins et PMI) et les structures de soins de première référence (HD) publiques ou privées avec ou sans Antenne chirurgicale ;
  • Le niveau secondaire est représenté par les Centre Hospitalier Régional (CHR) et hôpitaux spécialisés de référence
  • Le niveau tertiaire est constitué par les Centres Hospitaliers Universitaires (CHU) et les institutions spécialisées de santé  de portée nationale.
 
Le Togo compte 3 CHU (2 à Lomé et 1 dans la région de Kara), 6 CHR (1 par région sanitaire), 39 hôpitaux publics et privés et 242 cliniques/cabinet privés. On recense également 639 Unités de Soins Périphériques. Au total, selon le document des Principaux Indicateurs de santé de 2013, le Togo compte 1019 formations sanitaires toutes catégories confondus.

II- Système communautaire
Le partenariat communautaire dans le système de santé est un élément clef permettant de réduire les disparités dans l’accès aux soins de santé de base. Ce renforcement de la participation communautaire sera réalisé à travers la mise en place d’actions favorisant :
  • les dynamiques communautaires existantes (comités de santé, comités de gestion-COGES, coopératives et groupements d’intérêt économique, etc..) afin de leur donner un rôle central dans le processus de gouvernance du système de santé décentralisé ;
  • la participation des communautés dans le processus de planification notamment dans l’analyse des contraintes et dans le suivi de la mise en œuvre des soins de santé primaires ;
  • les initiatives communautaires de santé comme l’Assainissement Total Par la Communauté (ATPC).
 
Documents de Reference: 
 PSN,
PNDS 2012 2015,
Principaux indicateurs 2013,
Reference Politique national IBC .