Aller au contenu principal
Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique

Le Togo poursuit sa lutte contre les Maladies Tropicales Négligées, MTN

Publié le : 20 juin 2019
TDM

« Un Traitement de Masse lancé à Badja dans l’Avé »

L’annonce a été faite en conférence de presse ce lundi 17 juin 2019 par le médecin Colonel AWOUSSI Sossinou, secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique, représentant le ministre de tutelle. Une annonce confirmé par le lancement officiel de cette initiative à Badja et dans la préfecture de l’Avé en présence des partenaires techniques et financiers, notamment Health and Development International (HDI), l’OMS, Sightsavers et DAHW et des autorités locales.  

TDM
                                          Images de la conférence de presse


Depuis 2010, le Togo organise chaque année des traitements de masse (TDM) contre les maladies tropicales négligées (MTN) à chimiothérapie préventive, à savoir les schistosomiases, les géo-helminthiases et l’onchocercose dans le pays. Après cinq années de traitements intégrés, une évaluation d’impact a été menée en 2015 et a montré une baisse significative des prévalences desdites maladies. Malgré l’amélioration de la situation sanitaire lors des dernières années, les maladies tropicales négligées (MTN) classées en deux (02) grands groupes, à savoir les MTN à prise en charge des cas (MTN-PCC) et les MTN à chimiothérapie préventive (MTN-CTP) constituent toujours un problème de santé publique au Togo. La lutte contre les MTN à chimiothérapie préventive repose essentiellement sur les traitements de masse (TDM) qui ciblent l’onchocercose, les géo-helminthiases et les schistosomiases au Togo. En ce sens, suite aux données épidémiologiques disponibles, le Ministère en charge de la Santé en collaboration avec les partenaires organise chaque année depuis 2010 contre ces trois (03) MTN à chimiothérapie préventive, deux (02) tours d’un TDM intégré à l’Ivermectine, à l’Albendazole et au Praziquantel dans cinq régions sanitaires (Savanes, Kara, Centrale, Plateaux et Maritime).

« L’évaluation de l’impact de ces TDM après 5 années de traitement a montré une baisse importante des prévalences de ces trois (03) maladies. Ainsi la prévalence des géo-helminthiases est passée de 33% en 2009 à 11,6% en 2015, celle des schistosomiases de 23% en 2009 à 5% en 2015 et la microfilarémie de l’onchocercose est passée de 5% en 2009 à moins de 2% en 2015. Cependant, ces prévalences sont encore à un seuil qui nécessite la poursuite de la chimiothérapie préventive dans les régions sanitaires sus-citées ». A indiqué le médecin Colonel AWOUSSI Sossinou, secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique, lors de la conférence de presse.

Pour le TDM de l’année 2018, six millions deux cent quarante mille neuf cent quatre-vingt-dix-et-neuf (6 240 999) personnes ont été recensées au premier tour et 3 159 965 au second ; les taux de couverture thérapeutique pour l’Albendazole pour le premier et le second tour sont respectivement de 99,34% et de 99,8% ; l’objectif fixé étant de 95% ; les taux de couverture thérapeutique pour l’Ivermectine pour le premier et le second tour sont respectivement de 83,51% et de 83,49% ; l’objectif fixé étant de 80% dans toutes les communautés élues ; quatre-vingt-dix-et-neuf virgule vingt-trois pourcent (99,23%) d’enfants d’âge scolaire (EAS) et 95,55% des adultes dans les zones endémiques à la schistosomiase ont été traités au Praziquantel au premier tour ; les objectifs fixés étant respectivement 95% et 90%.

Pour le professeur KASSANKOGNO Yao, représentant résidant de HDI au Togo, principal partenaire du traitement de masse, grâce au financement de l’USAID, le Togo a fait beaucoup d’efforts dans la lutte contre les maladies tropicales négligées. Ce qui se traduit par une baisse considérable du taux de prévalence. Ceci reste indicateur important qui suscite la poursuite de l’ aide en attendant la dévolution progressive.

TDM
                      Séance d’administration de l’albendazole par le DGAS


Cette année 2019, le Ministère de la Santé avec l’appui de ses partenaires organise une distribution gratuite de médicaments contre ces trois (03) maladies. Les interventions et les cibles pour le TDM 2019 sont les suivantes : l’Ivermectine sera utilisé dans les villages onchocercose des 35 districts dans les cinq régions sus-citées, avec pour population cible axée sur les personnes âgées de cinq ans et plus. Le Praziquantel sera utilisé dans les zones endémiques à la schistosomiase de 34 districts, avec pour cibles les enfants d’âge scolaire (5 à 14 ans) et l’Albendazole dans tous les districts des régions Maritime, Plateaux, Centrale, Kara et Savanes avec pour cibles les enfants d’âge scolaire (5 à 14 ans). Pour le compte de cette année, le premier tour du TDM contre ces MTN va se dérouler du 18 au 29 juin 2019. 


A cet effet, un appel est lancé aux médias, leaders communautaires et religieux, parents, OSC, ainsi qu’à toute la population des cinq régions concernées pour adhérer à cette importante activité et surtout à réserver aux acteurs-distributeurs de ces médicaments qui sont des frères et sœurs, communément appelés Agents de Santé Communautaire (ASC), et qui vont passer de maison en maison pour donner ces médicaments, qui sont gratuits et sans dangers, un accueil chaleureux et familial en leur donnant également tous les renseignements nécessaires.

Service de Communication du MSHP
 

Top