Aller au contenu principal

Campagne nationale intégrée de vaccination contre la rougeole et la rubéole, de supplémentation en vitamine A, et de déparasitage à l’Albendazole des enfants de 6 mois à 14 ans

Publié le : 28 fév 2018
CAMPAGNE_RR_18

Vers une élimination complète de la rougeole

 
  Le Togo a lancé le lundi 12 février 2018, à Assahoun (55 Km de Lomé), une campagne intégrée de vaccination contre la rougeole et la rubéole, de supplémentation en vitamine A et de déparasitage à l’Albendazole sur toute l’étendue du territoire. Cette campagne se déroulera du 12 au 18 février 2018 et concernera 3.437.106 enfants, filles comme garçons âgés de 6 mois à 14 ans. Au total, plus de 2 099 équipes de vaccination en stratégies fixe, avancée et mobile seront déployées dans les régions et districts pour la mise en œuvre de ces différentes interventions.

  Cette activité initiée par le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale du Togo s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Stratégique Mondial d’élimination de la Rougeole et la Rubéole. Elle bénéficie de l’appui technique et financier de l’Alliance Mondiale pour le vaccin (GAVI) à travers, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), les affaires mondiales du Canada et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).  La vaccination contre la rougeole et la rubéole va réduire la mortalité et la morbidité dues à la rougeole chez les enfants et éliminer les risques de malformations du fœtus, de fausses couches, de mort du fœtus dus à la rubéole
 
  Un acte de vaccination

  La supplémentation en micronutriments essentiels à la survie et à la croissance des enfants, a, été démontrée comme faisant partie des interventions les plus efficaces pour réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans. La supplémentation en fortes doses de vitamine A contribue à réduire la mortalité chez les jeunes enfants de 24% environ. Le déparasitage à l’Albendazole élimine les vers intestinaux qui   provoquent l’anémie, freinent le développement de l’enfant et réduisent ses capacités d’apprentissage.

« Il est recommandé à tous les pays d'intégrer, dans le calendrier de vaccination national, une campagne de rattrapage pour le vaccin contre la Rougeole et la Rubéole visant une large tranche d'âge, suivie  de l'introduction de ce vaccin dans le programme élargi de vaccination. Je voudrais renouveler ici la gratitude du gouvernement aux partenaires pour leur appui multiforme. C’est le lieu d’inviter toute la population, femmes, hommes, jeunes, parents, responsables, autorités administratives et religieuses à saisir cette occasion gratuite pour supplémenter, déparasiter et immuniser nos enfants en vue de les protéger» a indiqué le docteur AWOUSSI S. Marcel, représentant du Ministre de la Santé et de la Protection Sociale. 

  « L’OMS, l’UNICEF, GAVI, les affaires mondiales du Canada et tous les partenaires techniques et financiers, félicitent les autorités togolaises pour la volonté affichée d’accélérer la lutte contre ces redoutables maladies des enfants. La réussite de cette campagne passe par une mobilisation sociale soutenue afin que tous les enfants âgés de 6 mois à 14 ans révolus, soient vaccinés contre la rougeole et la rubéole, supplémentés en Vitamine A et déparasités à l’Albendazole, a dit Dr Lucile Imboua, Représentant de l’OMS au Togo.

  « Cette campagne de vaccination de rattrapage constituera également une opportunité pour administrer la Vitamine A aux enfants de 6 à 59 mois et l’Albendazole aux enfants de 12 à 59 mois dans le cadre de la lutte contre la carence en Vitamine A, l’anémie et la malnutrition chez les moins de 5 ans. Les enfants de 9 mois à 14 ans révolus recevront aussi le vaccin contre la rougeole et la rubéole pour les protéger contre ces maladies meurtrières. Il est donc important que les communautés soient informées, afin de bénéficier de ces interventions sans frais et assurer ainsi le droit des enfants à la santé » a souligné Docteur Isselmou Boukhary, Représentant Résident de l’UNICEF au Togo.

  Pour information, en avril 2012, l’Initiative contre la Rougeole et la Rubéole a lancé un nouveau Plan Stratégique Mondial de lutte contre la Rougeole et la Rubéole qui couvre la période 2012-2020. Le Togo fait partie des pays qui ont adopté cette stratégie qui prévoit de réduire le nombre de décès par rougeole dans le monde d’au-moins 95%. La rougeole et la rubéole sont des maladies qui peuvent être éliminées par la vaccination. Ce sont des maladies virales et hautement contagieuses. Elles restent l’une des causes importantes de décès du jeune enfant. Ces maladies se transmettent par voie respiratoire et par voie placentaire aussi pour la rubéole. Outre le lancement national, les régions ont également organisé des lancements régionaux pour relayer l’élan du ministère pour cette campagne.
 
  Il est à noter qu’en prélude à cette campagne, une conférence de presse à été organisée par le professeur Moustafa MIJIYAWA, ministre de la santé et de la protection sociale en vue d’informer la communauté et d’appeler à plus de mobilisation de toutes les parties prenantes.
Service de Communication du MSPS
Top