Aller au contenu principal
Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique

Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) 2017-2022

Publié le : 26 oct 2017
pnds_val_17

Tout le monde doit se l’approprier

  Le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale se propose d’élaborer et de mettre en œuvre un plan de communication publique et de plaidoyer pour le PNDS 2017-2022
 
  Le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) 2012-2015, cadre d’orientation de l’action gouvernementale en matière de santé est arrivé à échéance en fin  2015. L’évaluation de sa mise en œuvre a été  conduite en vue de guider l’élaboration d’un nouveau plan sectoriel pour la période 2017-2022 qui correspond à l’horizon de la Politique Nationale de Santé et du Plan National de Développement. L’élaboration du PNDS 2017-2022 s’inscrit donc dans une double perspective: le souci d’apporter des solutions idoines aux problèmes dégagés par l’évaluation du PNDS 2012-2015 d’une part et l’alignement sur les Objectifs du Développement Durable (ODD) dans le cadre de la mise en place de la couverture sanitaire universelle d’autre part.
 
Les participants à l’atelier de validation
  L’élaboration du nouveau PNDS intervient dans un contexte national favorable caractérisé par :
  • la mise en œuvre de la politique générale du Gouvernement qui fait du quinquennat « 2015-2020 » celui du développement social en vue de parvenir à une croissance plus inclusive et équitable pour mieux répondre aux attentes des togolais, en particulier ceux touchés par la pauvreté et la vulnérabilité ;
  • le processus d’évaluation de la mise en œuvre de la SCAPE et de formulation d’un Plan National de Développement (PND) 2018-2022 ;
  • la révision par le Gouvernement avec l’appui des partenaires de la Politique Nationale de Protection Sociale de juin 2012 afin de renforcer et d’étendre le système contributif d’assurance sociale, de prévenir l’indigence et de renforcer le capital humain des populations les plus vulnérables ;
  • la mise en œuvre du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) lancé en 2017  comportant une composante santé
qui vise à rapprocher davantage les soins des communautés vivant en zones rurales.
 Le nouveau PNDS 2017-2022 se décline en cinq (5) axes stratégiques en cohérence avec les priorités nationales et internationales, les enjeux et les défis majeurs du secteur. Il s’agit de :
  • Accélération de  la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile et renforcement de la planification familiale et de la santé des adolescents ;
  • Renforcement de  la lutte contre les maladies transmissibles ;
  • Amélioration de la sécurité sanitaire et la réponse aux épidémies et autres urgences de santé publique ;
  • Renforcement la lutte contre les maladies non transmissibles et la promotion de la santé ;
  • Renforcement du  système de santé vers la Couverture Sanitaire Universelle (CSU) y compris la santé communautaire.  
   L’évaluation du Plan National de Développement Sanitaire PNDS 2012 -2015, a révélé  que  la plupart des parties prenantes ignorent l’existence de ce document et de son utilité en matière de santé.  Ce qui a influencé l’implication des différents acteurs et surtout ceux à la base. C’est pour palier ce déficit que le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale se propose d’élaborer et de mettre en œuvre un plan de communication publique et de plaidoyer pour le PNDS 2017-2022. A cet effet, son appropriation par les parties prenantes s’appuiera sur la mise en œuvre de ce plan de communication qui facilitera la diffusion et la vulgarisation de son contenu. Le but de ce plan de communication est de permettre au MSPS de renforcer et de maintenir le dialogue entre toutes les parties prenantes par une information régulière et continue sur le PNDS 2017-2022.

  Il s’agit plus spécifiquement d’amener les autorités administratives, politiques, religieuses et communautaires à s’engager pour le PNDS, amener les partenaires techniques et financiers, le Patronat et les grandes entreprises à mobiliser  les ressources en faveur du PNDS, amener les médias publics, privés et confessionnels à réaliser et à diffuser  des émissions et programmes relatifs au PNDS, produire les supports de communication pour la diffusion et la vulgarisation du PNDS, amener les Organisations communautaires à la base, les comités de santé et les OBC à s’engager pour le PNDS et de renforcer la coordination, le Suivi et la  documentation  du processus.

  Le plan de  communication public et de plaidoyer en appui au PNDS doit déployer des stratégies adaptées. Ce qui permettra de  renforcer son appropriation par les populations,  le personnel de santé, les organisations communautaires et aussi par les décideurs. En effet, les approches de communication seront constituées par une combinaison de techniques et de stratégies, suffisamment diversifiées et déroulées de manière soutenue afin de susciter la mobilisation des parties prenantes. Les principales stratégies retenues restent la communication de proximité et la communication publique  en privilégiant le plaidoyer et la Mobilisation sociale.
Service de Communication du MSPS
Top