Aller au contenu principal

la lutte s’intensifie contre le paludisme au Togo

Publié le : 30 sep 2017
campagne_mii_17

« Une campagne de distribution gratuite de moustiquaires lancée »

  La 3è édition de la campagne de distribution des Moustiquaires Imprégnées de Longue Durée d’Action (MILDA) dans la ville de Notsè (92 km de Lomé)
 
  Le gouvernement et ses partenaires conscients que le paludisme est la première cause de mortalité des moins de (05) cinq ans en Afrique, ont lancé la 3è édition de la campagne de distribution des Moustiquaires Imprégnées  de Longue Durée d’Action (MILDA) dans la ville de Notsè (92 km de Lomé) .

  Du 21 au 25 septembre 2017, au total 4 770 250 Moustiquaires Imprégnées de Longue Durée d’Action (MILDA) seront distribuées aux ménages en fonction d’1 MILDA/couchage sur l’étendue du territoire.
Cette campagne entend encourager les populations à l’utilisation des moustiquaires pour réduire le taux de morbidité hospitalière de 153 pour 1000, et le taux de mortalité hospitalière de 0,16 pour 1000. D’un point de vue économique, le paludisme est responsable d’une perte supérieure à 1% du PIB au Togo.

« Comme actions pour endiguer cette épidémie, figurent la chimio-prophylaxie, la prise en charge gratuite des cas de paludisme simple, le projet pilote sur l’élimination du paludisme par éradication de la source, et l’utilisation de moustiquaires imprégnées. Chères populations, je voudrais au nom du gouvernement vous inviter à faire un bon usage des moustiquaires afin de contribuer à endiguer le paludisme au Togo. Je voudrais remercier les partenaires financiers, notamment l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Fonds Mondial, l’UNICEF et AGAINST MALARIA FONDATION ont rendu possible l’acquisition des MILDA», a indiqué, le Ministre de la santé et de la protection sociale, Professeur Moustafa MIJIYAWA.

  De ces efforts, sort un résultat encourageant, entre 2011 et 2015, le gouvernement a pu réduire de 40% le paludisme.
« C’est pourquoi, toutes les couches de la population sont invitées à faire massivement le déplacement sur les sites indiqués avec les coupons pour récupérer et utiliser à juste titre et de façon bienséante les MILDA pour que le Togo soit à l’abri du paludisme », a ajouté Dr ATCHA-OUBOU Tinah, Coordonnateur du Programme National de Lutte contre le Paludisme.
  Selon le rapport mondial 2016 de l’OMS sur le paludisme, 212 millions de cas et 429 000 décès dus au paludisme ont été enregistrés en 2015 dans le monde.

« Dormir sous une moustiquaire n’est pas un luxe, ni un effet de mode, mais le moyen le plus efficace pour se protéger contre le paludisme. Les partenaires techniques et financiers réaffirment leur engagement à soutenir le Togo dans cette initiative afin que soit éliminé le paludisme considéré comme un véritable problème de santé publique», a souligné Dr Lucie Imboua, Représentante de l'OMS au Togo.

Il est à rappeler qu’avant de commencer à utiliser une nouvelle MILDA, il est conseillé de l’aérer à l’ombre pendant au moins 24 heures et puis l’accrocher. Lorsqu’une MILDA est sale, la laver à l’aide d’un savon doux (Fanico, BF, Anna Mousse) par exemple ; le séchage de la MILDA se fait à l’ombre.
                                       
                                                            Service de Communication du MSPS
Top