Aller au contenu principal

un dispositif pour booster la demande pour la planification familiale au Togo

Publié le : 27 mar 2017
pf_1_17

Afin de contribuer à l’atteinte du premier axe prioritaire du plan national du repositionnement de la Planification Familiale  au Togo

  Lancement officiel de la campagne CCSC, entendez, communication pour le changement social et comportemental, le mardi 21 mars 2017 à Lomé
Afin de contribuer à l’atteinte du premier axe prioritaire du plan national du repositionnement de la Planification Familiale  au Togo qui est d’augmenter la demande pour la Planification Familiale au Togo le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale en collaboration avec AgirPF et Camber Collective ont procédé au lancement officiel de la campagne CCSC, entendez, communication pour le changement social et comportemental, le mardi 21 mars 2017 à Lomé.
  Le projet AgirPF, entendez, agir pour la planification familiale soutient la mise en œuvre des plans nationaux de repositionnement de la planification familiale de cinq pays francophones (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mauritanie, Niger et Togo) d’Afrique de l’Ouest et intervient spécifiquement dans les zones urbaines et péri-urbaines de ces cinq pays. Le projet travaille étroitement avec les ministères de la santé et autres partenaires locaux des pays suscités afin de réaliser les résultats entre autres,  l’accroissement de la demande ; l’amélioration de la qualité de l’offre et l’amélioration de l’environnement.

  AgirPF collabore aussi avec le cabinet Camber Collective pour la planification et la mise en œuvre du volet communication pour le changement social et comportemental (CCSC) dans ces pays. Ainsi, dans le cadre du projet AgirPF Togo, Camber Collective a poursuivi deux séries de recherches qualitatives auprès des femmes, leurs époux, les agents de santé et les leaders communautaires et religieux en milieu urbain et péri urbain de la ville de Lomé. Basée sur trois variables principales l’attitude, le comportement et l’utilisation sur la base des résultats de cette série de recherches qualitatives, AgirPF a élaboré une stratégie CCSC en faveur de la PF au Togo. La stratégie a identifié des supports, des matériaux, des canaux ainsi que des approches innovantes de communication qui seront utilisés au cours d’une campagne pour communiquer avec les cibles. AgirPF et Camber Collective ont développé des outils de communication pour mettre en œuvre cette campagne CCSC en collaboration avec les formations sanitaires et les organisations locales dans les zones urbaines et péri urbaines de Lomé, Sokodé et Kara.
 
  C’est dans ce contexte que le 4 Novembre 2016, un atelier de partage des résultats de ces recherches et de la stratégie avec les organisations de la société civile et le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale s’est déroulé à Agora Senghor de Lomé. Afin d’impliquer d’avantage ces différentes parties prenantes dans la campagne CCSC du Togo, AgirPF et Camber Collective ont procédé au  lancement officiel de la campagne CCSC en collaboration avec le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale du Togo.

  Selon le docteur Eloi AMEGAN, la mission de l’USAID/Afrique de l’Ouest, à travers le Bureau Régional de Santé, finance EngenderHealth et ses partenaires pour la mise en œuvre du Projet Agir pour la Planification Familiale (AgirPF) est de travailler étroitement avec les ministères de la santé et autres partenaires locaux suscités afin de réaliser les résultats entre autres,  l’accroissement de la demande ; l’amélioration de la qualité de l’offre et l’amélioration de l’environnement.

  Il faut rappeler que l’atelier a été présidé par le docteur AWOUSSI Sossinou, Coordonnateur de la direction générale de l’action sanitaire, représentant le ministre de la santé et de la protection sociale. Les participants ont pu suivre une présentation des activités et approches qui seront développées pendant la campagne de CCSC pour la Planification Familiale et du chronogramme des activités.
Service de communication du MSPS
Top