Aller au contenu principal

Réalisation du Programme d’urgence de développement communautaire au Togo

Publié le : 11 oct 2018
cms Agbonou

Le gouvernement du Togo mobilise de 1,83 milliard FCFA pour un système de santé résilient à la base 

 

Le ministre de la santé et de la protection sociale a procédé ce mardi 09 octobre 2018 à la réception des ouvrages et matériel biomédicaux. Cette réception s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Urgence de Développement Communautaire PUDC initié par le Chef de l’Etat. Il s’agit entre autres des ouvrages d’extension –réhabilitation et équipements de 15 infrastructures de santé dans les 5 régions dont 8 Unités de Soins périphériques (USP) – 4 Centres Medico sociaux -(CMS) et 3 hôpitaux préfectoraux (CHP) et 20 incinérateurs

 En procédant au lancement officiel du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) à Mandouri à 650 km à l’extrême nord de Lomé, le Président Faure Gnassingbé rassurait les populations que les moyens nécessaires seront mobilisés, quoiqu’il arrive pour les actions prévues soient réalisées. Et il tient parole. La preuve, ce sont 15 formations sanitaires qui ont été renforcées et équipées aux normes internationales dans les cinq régions du Togo.


La réception des réalisations composées des équipements et matériels biomédicaux a été faite ce mardi par le ministre de la santé et de la protection sociale, le professeur Moustafa MIJIYAWA. D’un coût total de 1,83 milliard FCFA, soit 1,35 milliards pour les infrastructures et 481 millions FCFA pour les équipements, ces dotations sont constituées de 08 (huit) Unités de soins périphériques (USP), 04 (quatre) centres médico sociaux et 03 (trois) hôpitaux selon le cas à Patri, Nassongué, Mango, Bè Kpota, Awandjelo, Baoulé, Koumongoukan, Agbonou, Adéticopé, Agbandaoudé, Koussountou, Natchitikpi et autres localités.  A cela s’ajoute la construction de 20 (vingt) incinérateurs conformes aux normes sanitaires d’un coût total de 147 millions de Frs CFA.


Ces infrastructures répondront désormais aux besoins sanitaires des populations dans les coins les plus reculés du Togo. Un pari gagné parle le Président de la République et l’ensemble des acteurs de la santé au Togo. En réceptionnant ces équipements en présence de M. Damien Mama RR du PNUD et de l’équipe du PUDC, qui à partir de cette semaine seront installés par une équipe du Ministère de la Santé et de la protection sociale, pour les infrastructures de santé déjà réceptionnées, le ministre Moustafa MIJIYAWA a exprimé « la satisfaction du gouvernement d’apporter un mieux-être aux citoyens des localités bénéficiaires. Car comme les autres, ils ont droit à la santé comme l’exige le troisième objectif de développement durable. Un objectif que le Togo entend atteindre bien avant l’échéance 2030 ».

cms agbonou


Selon le ministre de la santé et de la protection sociale, Professeur Moustafa MIJIYAWA, le gouvernement met en place à travers le PUDC un système de santé à la base fort et résilient permettant une meilleure performance des hôpitaux pour l’accès à la santé et au bien-être. A terme, les interventions du Programme contribueront à l’amélioration significative des conditions de vie des populations vivant dan les zones peu ou mal desservies par les infrastructures et services sociaux et économiques de base ainsi que la réduction des inégalités sociales, à travers des interventions ciblées sur les besoins urgents et prioritaires, réalisées en complément de celles menées dan le cadre des politiques sectorielles régulières.

koussountou


Le Programme d’urgence de développement communautaire est un ambitieux programme du Gouvernement du Togo qui le finance et doté de plus 155 milliards de francs. Il s’articule autour des composantes que sont le Développement d’infrastructures et d’équipements socio-économiques de base, le Développement de l’entreprenariat rural et enfin le Développement d’un système de géolocalisation des infrastructures.
 

Service de Communication du MSPS

Top