Aller au contenu principal
Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique

Promotion de la qualité au Togo : « Des laboratoires sous programme mentorat, récompensés »

Publié le : 21 sep 2019
labo

Système de gestion de la qualité répondant à la norme internationale ISO 15189

Une cérémonie de remise de récompense s’est déroulée ce vendredi 20 septembre 2019 dans la salle de conférence du ministère de la santé et de l’hygiène publique. Présidée par le secrétaire général dudit ministère, le médecin colonel AWOUSSI Sossinou, cette initiative vise à récompenser les différents laboratoires accompagnés pour leurs performances à la mise en place d’un système de management de la qualité, étape par étape basé sur la norme ISO 15189  et à honorer les mentors qui ont mis en œuvre le programme dans ces différents laboratoires.

 

La meilleure méthode pour renforcer le fonctionnement d’un laboratoire consiste à mettre en place un système de gestion de la qualité répondant à la norme internationale ISO 15189 qui régit les activités de biologie médicale. Un système de gestion de la qualité permet à un laboratoire de biologie médicale (LBM) d’assurer de façon continue la qualité de ses prestations et celle des résultats. Cependant, la mise en oeuvre d’un tel système n’est pas souvent une tâche aisée. 
« En effet, la norme ISO 15189 énonce les obligations à remplir pour la mise en place d’un système de management de la qualité mais ne fournit aucune information ou directive permettant d’appréhender tous les contours du concept de la qualité ni la manière pour réussir l’implémentation du Système de Management de la Qualité (SMQ) répondant à cette norme. Pour pallier cette insuffisance, des moyens efficaces et adaptés doivent être trouvés pour permettre aux laboratoires de mettre en place la démarche qualité au sein de leurs structures. C’est ainsi que le Togo après avoir adopté la norme ISO 15189 comme norme nationale du secteur de la biologie médicale, assuré la formation des auditeurs et des Responsables Qualité (RQ), a commandité des audits diagnostic pour faire l’état des lieux de 87 laboratoires des secteurs public et confessionnel et de tous les niveaux du système sanitaire ». A expliqué le Professeur Ahoefa DORKENOO-AGBEKO, présidente du comité d’organisation.  
Ces audits ont montré un faible niveau d’implémentation du SMQ dans les LBM. Pour corriger cette situation et amener les laboratoires à s’approprier le concept de qualité dans la droite ligne de la norme adoptée, la division des laboratoires (DL) a donc initié en 2016 une nouvelle approche de renforcement de la qualité appelé « programme Mentorship ». 
Ce programme a consisté à puiser dans le pool des auditeurs formés, des compétences appelées « mentors » dont la tâche est d’appuyer, d’assister et de conseiller les LBM bénéficiant de ce programme, à la mise en place progressive et réussie du SMQ. Après six missions mensuelles de cinq jours chacune dans le laboratoire accompagné, un audit de suivi est réalisé avec le même outil de l’OMS utilisé lors de l’audit diagnostic en vue de mesurer la plus-value de programme par rapport à l’implémentation du SMQ dans les laboratoires accompagnés à travers le mentorat.

L’objectif général de cette cérémonie est de valoriser les LBM qui ont œuvré à l’implémentation du SMQ. Il s’agit plus spécifiquement de récompenser les différents laboratoires accompagnés pour leurs performances à la mise en place d’un système de management de la qualité, étape par étape basé sur la norme ISO 15189 ; d’honorer les mentors qui ont mis en œuvre le programme dans ces différents laboratoires ; et de reconnaitre les compétences des auditeurs qui évaluent les LBM accompagnés. 

Ce programme d’abord expérimenté en 2017 dans 7 LBM en phase pilote, a été étendue à 15 autres laboratoires en 2018 et les résultats ont montré un impact significatif sur la qualité des prestations dans les LBM accompagnés. En janvier 2019, une autre série d’accompagnement a été initié avec 13 nouveaux laboratoires. Après les six missions mensuelles, l’audit de suivi a été non seulement réalisé dans ces 13 laboratoires mais également dans les 22 précédemment accompagnés. 3/6 L’outil utilisé pour les audits permet de noter les progressions des laboratoires mentorés avec un système de scoring et de cotation en étoiles. Sur la base des résultats de scores, une cérémonie de récompense et de distinction des laboratoires performants est organisée.
Le secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique, le médecin colonel AWOUSSI Sossinou a salué cette initiative qui permet de booster davantage les performances des structures de diagnostic. Il a ensuite a ensuite invité les praticiens à plus d’ardeur dans l’esprit recherché par les plus hautes autorités et qui a conduit au projet de contractualisation des hôpitaux. Une initiative qui vise à assainir le domaine des formations sanitaires dans le seul but d’offrir des soins de qualité à la population.

Tous les laboratoires qui ont amélioré leurs performances en rapport avec la norme ISO 15189 et les acteurs qui ont animé l’accompagnement et l’évaluation des laboratoires pour ces performances ont été récompensés. 
Cette remise de récompense a eu lieu le vendredi 20 Septembre 2019 à la salle de conférence sur le nouveau site. Différentes catégories de récompenses ont été remises. Il s’est agit entre autres des certificats de performance pour les laboratoires qui ont obtenu des étoiles selon l’outil SLIPTA ; des attestations de performance pour les laboratoires qui ont levé les écarts et mené des actions correctives sans atteinte une étoile, des attestations pour les mentors (Juniors et Seniors) qui ont accompagné les laboratoires, des attestations pour les auditeurs (Juniors et Senior) et des attestations de récompense pour le personnel ayant contribué à asseoir le SMQ dans son laboratoire. Il est à noter que pour cette année, ce sont les laboratoires du CHP Kpalimé, CHP Vogan et de l’Avé qui ont reçu trois étoiles.
 

                                                                                                                                                 Service de Communication du MSHP

Top