Aller au contenu principal
Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique

Lutte contre le paludisme

Publié le : 21 oct 2020
MID

Le Togo organise une quatrième campagne nationale de distribution de moustiquaires 
à imprégnation durable 
 

Le Togo organise du 22 octobre au 02 novembre 2020, une quatrième campagne nationale de distribution de moustiquaires à imprégnation durable (MID) à toute la population pour le maintien de la couverture universelle des campagnes antérieures. 
Cette campagne, dont l’objectif est de contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité liées au paludisme au Togo permettra de distribuer les moustiquaires à tous les ménages du pays à raison d’une moustiquaire par couchette.  L’annonce a été faite ce mardi 20 octobre 2020 au cours d’une conférence de presse animée par le professeur Moustafa MIJIYAWA, Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins en présence de madame la ministre en charge de l’Accès Universel aux soins, Madame AGBA-ASSIH Akla Maméssilé.
Le paludisme au Togo, comme dans la plupart des pays tropicaux, continue d’être un souci majeur et un lourd fardeau pour la population malgré les résultats tangibles enregistrés de la lutte contre cette maladie. 
Dans le cadre de l’initiative Faire Reculer le Paludisme et conformément aux déclarations d’Abuja, trois plans stratégiques ont été élaborés et mis en œuvre. Au terme de la revue de performance du programme réalisée à l’issue de la mise en œuvre du troisième plan stratégique, des acquis ont été relevés dans la mise en œuvre des activités de lutte contre le paludisme au Togo. 
Selon le rapport mondial 2019 sur le paludisme, au Togo, l’incidence du paludisme a régressé de plus de 25% entre 2015 et 2018 et la mortalité a régressé de 8% sur la même période. La mortalité spécifique due au paludisme est passée de 0,3‰ en 2011 à 0,12‰ en 2018. La létalité, quant à elle, est passée de 3,1% en 2011 à 2,4% en 2018 chez les adultes et de 6,5% à 3,5% chez les enfants de moins de 5 ans sur la même période.

MID


En dépit de ces résultats et des efforts consentis par le gouvernement togolais et les partenaires, des défis restent à relever dont, entre autres, la réduction de la transmission de la maladie par le contrôle des vecteurs. Le quatrième plan stratégique 2017-2022 étendu à 2023 en cours de mise en œuvre a donc été élaboré à l’issue d’une analyse des problèmes prioritaires et regroupe les différentes orientations stratégiques en adéquation avec les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Ce plan vise l’élimination du paludisme en assurant l’accès universel aux interventions de lutte contre le paludisme. 
« C’est dans cette perspective que le Togo organise en 2020 une quatrième campagne nationale de distribution de Moustiquaires à imprégnation durable (MID) à toute la population pour le maintien de la couverture universelle des campagnes antérieures. Cette campagne, dont l’objectif est de contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité liées au paludisme au Togo permettra de distribuer les moustiquaires à tous les ménages du pays à raison d’une moustiquaire par couchette. Pour ce faire, 6 445 650 moustiquaires ont été acquises par l’Etat Togolais et les partenaires notamment le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et l’ONG internationale Against Malaria Foundation, AMF». A déclaré le professeur Moustafa MIJIYAWA, Ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de l’Accès Universel aux Soins
Prenant en compte la situation de la résistance des vecteurs aux insecticides dans le pays, deux types de moustiquaires seront distribués lors de cette campagne. Il s’agit des moustiquaires de dernière génération notamment des moustiquaires avec des synergistes au Pipéronyl Butoxide (PBO) destinées aux zones à forte résistance des vecteurs aux insecticides (régions Maritime et des Plateaux) et des moustiquaires habituelles ou des moustiquaires standards destinées aux autres régions (régions Lomé-Commune, Centrale, de la Kara et des Savanes). 
« Compte tenu du contexte sanitaire actuel notamment la situation liée à la pandémie de la COVID-19, le dénombrement des ménages, contrairement aux campagnes antérieures, sera couplée à la distribution des moustiquaires. Aussi, la campagne sera-t-elle menée selon la stratégie de porte à porte. 15 054 agents notamment les agents de santé communautaires et les relais communautaires passeront de maisons en maisons pour dénombrer les couchettes des ménages et distribuer les moustiquaires, ceci dans le strict respect des mesures barrières. Ils seront à cet effet dotés d’équipements de protection individuelle notamment de masques, de gants, de gel hydro-alcoolique et de savon pour se protéger et éviter la propagation du virus de la COVID-19 », précise docteur ATCHA Obou Tina, Coordonnateur du Programme National de Lutte contre le Paludisme.
La distribution des moustiquaires couvrira une période de douze (12) jours et se fera du 22 octobre au 02 novembre 2020. Cette période inclut week-ends, maximisant ainsi les chances de retrouver les fonctionnaires à la maison afin de les dénombrer et leur remettre les moustiquaires. 
Outre ces spécificités, les données de la campagne seront digitalisées afin de permettre d’avoir en temps réel les résultats du dénombrement des ménages et de la distribution de moustiquaires. Pour ce faire, 7 527 smartphones mobilisés dans la communauté seront utilisés. Une application de digitalisation des données conçue à cet effet permettra cette digitalisation. 
Somme toute, la campagne nationale de distribution de Moustiquaires à imprégnation durable de 2020 présente de multiples défis liés à la crise sanitaire d’une part et à la modification de stratégies induites par la COVID-19 d’autre part. 
Le ministre de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins  a invité la population togolaise, premier partenaire et bénéficiaire de cette campagne, à réserver un accueil chaleureux aux agents de dénombrement des ménages et de distribution de moustiquaires et surtout à leur fournir les informations justes et exactes sur leur ménage. Il a également témoigné aux partenaires techniques et financiers habituels, la reconnaissance et la gratitude du Gouvernement et du peuple togolais pour leurs différents appuis en vue du bien-être de la population en général et de sa santé en particulier au nom. 
Il a conclu ses propos en indiquant que la santé de la population en général et la lutte contre le paludisme en particulier n’est uniquement pas que sectorielle. Elle est bien l’affaire de tous. Il sollicite l’engagement de tous et sans réserve dans cette campagne de distribution de moustiquaires afin de libérer les populations du fardeau du paludisme.  
 

Service de Communication du MSHPAUS

Top