10emes journée de l’ordre national des pharmaciens du Togo

10emes journée de l’ordre national des pharmaciens du Togo

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
  « Sous le signe de contribution au renforcement du système de santé »
  L’Ordre National des Pharmaciens du Togo célèbre du 23 juin au 1er juillet 2017 les 10èmes enseignements à tirer du thème retenu à l’occasion de ces 10èmes journées autour du thème  « MISSIONS ET OBLIGATIONS DU PHARMACIEN POUR UN SYSTEME DE SANTE PERFORMANT ». Plusieurs activités meublent ces journées dont la grande journée scientifique du vendredi 30 juin 2017.
  L’Ordre National des Pharmaciens du Togo, a été créée par la Loi 2004 – 017 du 30 septembre 2004, avec pour objectif d’assurer le respect des obligations professionnelles imposées à ses membres notamment la stricte observance du Code de Déontologie professionnelle, pris par décret. L’ordre doit également assurer la défense de l’honneur de la profession et organiser toute œuvre d’entraide entre ses membres. En adéquation avec le thème de ces 10èmes journées, l’ordre se définit comme principale mission d’assurer la mise à disposition des produits de santé dans les conditions qui en garantissent l’accessibilité géographique et financière à tous les Togolais, la qualité et la sécurité d’usage de ces produits pour le Patient. Il s’agit notamment de la fabrication, distribution, dispensation en milieu hospitalier, dispensation à l’officine, surveillance post marketing des médicaments. C’est dans ce cadre que chaque année, il se fait obligation de bilan pour s’assurer de l’adéquation entre les actions individuelles et collectives menées et les missions qui lui sont assignées. En effet, face aux nouveaux défis de santé publique que nous imposent notamment la montée du taux de prévalence des maladies non transmissibles,  ces missions doivent s’étendre aujourd’hui au delà de la dispensation des médicaments, pour permettre au pharmacien de contribuer à la maitrise des facteurs de risques desdites maladies en s’inscrivant dans une logique de conseils et orientation du patient, d’aide au diagnostic précoce de certaines pathologies, d’aide à l’observance des traitements et à la gestion des effets secondaires liés à ces traitements. La mise en place progressive de la Couverture Sanitaire Universelle pour un accès équitables aux soins de santé à tous, révèle une autre mission essentielle du pharmacien, celle d’agir pour la maîtrise des coûts de prise en charge de la maladie, notamment la facture des médicaments et autres consommables médicaux. L’analyse pharmaceutique de l’ordonnance avant toute délivrance du médicament doit devenir systématique et intégrer le rapport coût / efficacité de la prescription. Dans le même sens, le développement des génériques dans le circuit de distribution privé, ainsi que la promotion de leur utilisation  interpelle aussi le pharmacien.
  Toutes ces missions engagent la responsabilité du pharmacien au plan moral, professionnel et parfois pénal. La confiance nécessaire des populations dans les services du pharmacien, lui impose de privilégier constamment l’intérêt de la santé publique (intérêt commun) à son intérêt particulier. Le respect des dispositions du Code de Déontologie Pharmaceutique prend alors toute sa dimension. Cependant, l’ordre ne saurait réaliser ses missions sans s’inscrire dans le cadre de la lutte contre les phénomènes de contrefaçon qui constituent, par leur développement au niveau mondial, un autre défi majeur de santé publique, pour lequel, le pharmacien, à chaque maillon de la chaîne doit jouer un rôle important de sécurisation du circuit. Un autre défi pas des moindres, reste la couverture géographique harmonisée et rationnelle à envisager et qui reste également l’une des armes efficaces pour lutter contre les faux médicaments.
​​​​​​​Assistance à la journée scientifique
  Selon le docteur Innocent KPETO, président du conseil national de l’Ordre National des Pharmaciens du Togo, plusieurs défis restent à relever et l’ordre en est conscient. Il s’agit entre autre de : « renforcer l’Organisation de l’Ordre pour lui donner plus d’efficacité dans la régulation de la profession aux côtés de l’Autorité Nationale de Régulation du secteur. Nous avons un projet en cours de finition, qui intègre les dispositions de la Directive Libre circulation UEMOA, à soumettre, développer l’industrie et moderniser le secteur : rôle de l’état et soutien aux acteurs qui seront garants d’investissements dans l’intérêt du pays et de notre système de santé, favoriser l’accès à certaines thérapies (anticancéreux, nouvelles thérapies etc..) et problèmes de gestion des ruptures d’approvisionnement, développer la Pharmacie Hospitalière avec des pharmaciens spécialisés dans ce domaine, renforcer de l’Autorité National de Règlementation du secteur Pharmaceutique pour lui donner les moyens de contrôle d’un secteur qui se développent et de procéder au recrutement, la formation et l’assermentation des inspecteurs en nombre suffisant ». A-t-il déclaré.
Assistance à la journée scientifique
  Pour le gouvernement, représenté par le ministère de la santé et de la protection sociale, relever ces défis c’est en parfaite adéquation avec les objectif du PNDS 2017-2022. 
  « C’est en relevant tous ces défis que l’ordre pourrait contribuer efficacement au renforcement du système de santé dans notre pays. D’ailleurs, le nouveau PNDS 2016-2022 s’inscrit dans la logique de mobilisation de toutes les parties prenantes pour l’atteinte de l’objectif commun à savoir le bien être sanitaire des populations. Je voudrais réitérer ici la disponibilité du gouvernement à accompagner l’ordre dans toute initiative visant à contribuer à assoir un système de santé performant comme l’indique le thème retenu pour cette année ». A déclaré le professeur Gado NAPO-KOURA, secrétaire général du ministère de la santé et de la protection sociale, représentant le ministre de tutelle.
Entre autres thématiques  en lien avec le thème principal: place du pharmacien dans le renforcement du système de santé, lutte contre les faux médicaments, égal accès aux produits de santé. Il est à noter que l’ordre a mené actions sociales au CHU en procédant à la remise d’un forage d’eau audit centre.
 
Service de communication du MSPS

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353