Des doses de vaccins AstraZeneca et SINOVAC réceptionnées par le Togo à travers l’initiative COVAX

Des doses de vaccins AstraZeneca et SINOVAC réceptionnées par le Togo à travers l’initiative COVAX

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Togo a réceptionné ce 09 septembre 2021, un lot de 325.200 doses de vaccins SINOVAC et un lot de 81.600 doses du vaccin Astra Zeneca. Ces lots sont issus de l’initiative COVAX, et viennent ainsi renforcer le dispositif vaccinal mis en place par le Gouvernement.

Ces lots ont été réceptionnés respectivement par le médecin-colonel DJIBRIL Mohaman, Responsable de la Coordination Nationale de Gestion de la Riposte, CNGR et le ministre de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins,  Pr Moustafa MIJIYAWA en présence de Madame la représentante de l’UNICEF au Togo, Dr Aissata BA SIDIBÉ au nom de COVAX et du Dr WOTOBE Kokou, Secrétaire Général du ministère chargé de la santé.

La réception ce jour de ces différents lots de vaccins, démontre à suffisance la volonté et l’engagement du Gouvernement Togolais et ses partenaires, à en découdre avec la pandémie au covid-19, en répondant à la demande de plus en plus pressante du vaccin par la population.

Ces doses arrivent au moment où le pays connaît une nouvelle vague de contamination liée à la pandémie au COVID-19 avec la circulation confirmée du variant Delta.

Sur cette base, les autorités ont renforcé des mesures pour réduire la propagation du virus. Dans un communiqué rendu ce même jour notamment le 09 septembre 2021, le Gouvernement indique que face à l’inquiétante flambée de la pandémie à la Covid-19 dans notre pays, après consultation du conseil scientifique et des différents acteurs, le gouvernement tient à rappeler que toutes les mesures restrictives restent en vigueur et sont d’application stricte. Il s’agit entre autres de l’interdiction de toutes les manifestations culturelles, sportives et politiques pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021 ; l’interdiction de toutes les célébrations de mariages civils, religieux et traditionnels pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021 ; la fermeture de tous les lieux de culte pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021 ; l’interdiction des funérailles ; demande d’autorisation auprès du préfet pour les cérémonies d’enterrement (15 personnes au maximum) ; la fermeture des grands bars et des discothèques et boîtes de nuit, (la liste des bars concernés fera l’objet d’un arrêté du ministre chargé des loisirs) et l’interdiction des ateliers et des réunions physiques pour une durée d’un (1) mois à compter 10 septembre 2021.

Les administrations sont invitées à privilégier les réunions virtuelles, le cas échéant, assujettir l’accès à la présentation d’une preuve de vaccination.

Le Gouvernement rappelle que tout contrevenant à ces mesures s’expose à des sanctions conformément aux lois et règlements en vigueur. Il invite les responsables de chaque secteur (transport ; artisanat ; commerçant et commerçantes des marchés etc.) à poursuivre la concertation afin de faire respecter les mesures et, le cas échéant, définir ensemble les solutions les plus adaptées pour garantir une application stricte. Il encourage également la population à se faire massivement vacciner, à respecter les mesures barrières et à rester vigilante.

Il conclut en ces termes « La liberté collective dépend de la responsabilité individuelle de chacun. Un ajustement des mesures sera fait selon l’impact du respect des mesures sur la courbe ascendante de la pandémie ».

Service de Communication du MSHPAUS