Aller au contenu principal
Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique

Le Fond mondial de lutte contre le VIH Sida, la tuberculose et le paludisme poursuit son appui au Togo

Publié le : 05 fév 2020
FM

Le Fond mondial de lutte contre le VIH Sida, la tuberculose et le paludisme poursuit son appui au Togo

Le Togo s’est vu alloué par le Fond Mondial pour la lutte contre le VIH/SIDA, la Tuberculose et le paludisme, soixante-quatre milliards huit cent quarante-cinq millions trois cent quatre-vingt-dix-mille cent quarante-cinq franc (64 845 390 145 FCFA) soit environ 100 millions d’euro pour les trois prochains cycles. Cet appui s’inscrit dans le cadre d’un long processus participatif et inclusif du nouveau cycle de financement 2021-2023 du Fond mondial.
C’est dans ce cadre, qu’un atelier s’est tenu le 31 janvier pour marquer le début de lancement du dialogue national pays pour l’élaboration de la demande de financement à soumettre au Fonds mondial le 25 mai 2020 sur les financements s’est déroulé à Lomé. C’est une assise à laquelle les différentes parties prenantes ont pris part a eu pour objectif d’ouvrir une discussion afin de renforcer les atouts et les acquis sur les trois maladies précisément. Mais aussi ouvrir un peu plus la porte à une consolidation et une pérennisation des actions. Une pérennisation des actions et résultats qui ne seront possibles qu’avec et au travers d’un système de santé renforcé d’où l’importance des activités transversales qui vont énumérer les problèmes du système et ouvrir la voie à un renfort des différentes actions.
Selon M. PIGNANDI Akou, secrétaire permanent du CCM, ce dialogue n’est que le début d’un processus qui passera par sept étapes jusqu’à la date de soumission établie pour le mois de mai 2020. Il s’agit du renforcement des plans stratégiques nationaux, l’alignement du processus du Fonds mondial sur le dialogue national permanent entre parties prenantes, l’élaboration et la présentation de la note technique conceptuelle, l’examen des propositions (TRP) et la détermination des plafonds budgétaires par le comité d’approbation des subventions par le conseil d’administration du Fonds mondial.
Les parties prenantes ont bénéficié de plusieurs notes d’information données par madame Nathalie BRECHET,  au cours du dialogue afin d’être mieux situer sur ce processus long et un peu difficile. Des petits points d’attention communiqué ont apporté plus de lumière aux uns et aux autres.
Pour madame TIGNOKPA, présidente du CCM, C’est l’occasion moi d’exprimer la gratitude du Gouvernement à tous les partenaires techniques et financiers du Togo, notamment le Fonds mondial de lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme qui vient d’allouer à notre pays quatre-vingt-dix-huit millions huit cent cinquante-six mille cent soixante (98 856 160) d’Euros soit soixante-quatre milliards huit cent quarante-cinq millions trois cent quatre-vingt-dix-mille cent quarante-cinq francs (64 845 390 145 FCFA). 
Pour rappel, le partenariat Fonds mondial-Togo date de 2013 avec des accords de subventions successifs. Des accords de dons basés sur les résultats et sur l’atteinte de l’impact.
Le Togo a su témoigner au cours de ces différentes périodes d’allocation des résultats très significatifs. Cela explique ce soutien du Fonds Mondial face à ces trois maladies.
 

Service de communication du MSHP

Top