Lancement de la Campagne « Mana Messè »

Lancement de la Campagne « Mana Messè »

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
2000 personnes pourraient retrouver la vue

Madame la ministre déléguée chargée de l’accès universel aux soins Dr Mamissilé Akla AGBA-ASSIH, a procédé ce jeudi 04 novembre 2021 au lancement officiel de la Campagne dénommée « Mana Messé » pour la prise en charge gratuite de la cataracte au Togo. C’était en présence de la représentante résidente de l’OMS au Togo, Dr Binta DIALLO et du représentant régional de Mercy Ships pour l’Afrique de l’ouest Dr Pierre MPELE.

La vue est un bien précieux avec un besoin d’être préservée à tout prix. La cécité, principale maladie liée à elle fait appel à une forte solidarité. Sa prise en charge est un symbole de cohésion sociale. Au Togo, l’enquête de 2014 sur la santé oculaire chez les personnes âgées de 50 ans et plus, estime à 5,6% la prévalence de la cécité dont 64% des causes sont liées à la cataracte. Dans le cadre d’un nouvel accord de partenariat, le Gouvernement togolais et l’organisation internationale humanitaire Mercy Ships avec l’appui de L’ONG Lumière Divine a lancé jeudi la campagne « Mana Messé » pour la prise en charge gratuite de la cataracte au Togo.

La cataracte est un véritable problème de santé publique avec des répercussions importantes sur le développement socio-économique. Il existe plus de 200 000 cas de cataracte au Togo. Pour faire face à ce problème, il faut prendre en charge le taux d’incidence de la maladie, donc environ 16 000 cas de cataracte par an, ce qui correspond à un taux de chirurgie de la cataracte (TTC) de 2000 par 1 000 000 d’habitants par an. A ce jour, le TCC au Togo est autour de 550. Le Gouvernement togolais veut prendre le taureau par les cornes. Il a lancé le programme « la vue retrouvée » en langue Kabye « Mana Messè » avec le concours de Mercy Ships et l’appui de l’ONG Lumière divine pour la prise en charge de la cataracte dans deux régions les plus touchées.

Ces différentes parties prenantes s’engagent dans cette opération qui vise à opérer gratuitement 2000 cataractes d’ici juin 2022 et qui permettra aux bénéficiaires de retrouver la vue.

Cette action s’inscrit dans le cadre d’un nouveau protocole de partenariat conclure entre le Gouvernement togolais et Mercy Ships pour une durée de 10 ans. L’organisation internationale humanitaire Mercy Ships en collaboration avec l’ONG Lumière divine, sous le parrainage du ministère délégué chargé de l’accès universel aux soins, mettra en œuvre des programmes axés sur l’offre de soins chirurgicaux, le développement et le renforcement de la santé. 2000 cas de Cataractes sont visés par cette Campagne officiellement lancée par Mamissilé Akla AGBA-ASSIH, ministre déléguée en charge de l’accès universel aux soins du Togo.

« Cette campagne de chirurgie de la cataracte. Mana-Messè, mise en œuvre par son représentant local l’ONG Lumière Divine, qui a pour objectif d’opérer 2000 cas de cataracte en 10 mois est en cohérence avec les objectifs du Plan quinquennal 2019-2023 du Plan National de Lutte contre la Cécité, notamment sa composante 3. Par cette composante qui porte sur la réduction de la prévalence de la cécité liée à la cataracte, l’objectif de notre pays est d’amener le Taux de Chirurgie de la cataracte de 530 à 1500 pour 1 million d’habitants en 2023. Mana-Messè contribuera ainsi à l’atteinte de cet objectif avec pour cette première année, une prise en charge de 2000 cataractes et possiblement en 2023 avec 4000 cataractes opérées contribuant ainsi à plus de 30% de la cible nationale pour 2023 » a-t-elle indiqué.

L’objectif général de ce programme de Mercy Ships est de contribuer à l’amélioration de la couverture, l’accès et la qualité de la chirurgie de la cataracte au Togo. Il se propose d’offrir aux populations togolaises une prise en charge gratuite de leur cataracte en accordant la priorité aux patients démunis des localités très peu desservies.

Depuis 1990, Mercy Ships a effectué 05 missions au Togo. La dernière mission humanitaire a eu lieu au Togo du 05 janvier au 15 juin 2012 avec les résultats suivants : 1473 opérations chirurgicales, 9688 soins dentaires, 141 agents de la santé formés et divers palliatifs à de nombreux malades, la rénovation d’infrastructures sanitaires dont la clinique de Bè-Kpota Anfamè à Lomé ayant servi de centre post-opératoire pour Mercy Ships puis réutilisée par la suite comme clinique du ministère de la Santé.

Service de Communication du MSHPAUS