le diabète analyse sous toutes ses formes par les spécialistes togolais locaux et de la diaspora, membres de l’association « NAITRE ET VIVRE EN AFRIQUE »

le diabète analyse sous toutes ses formes par les spécialistes togolais locaux et de la diaspora, membres de l’association « NAITRE ET VIVRE EN AFRIQUE »

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
 
  L’Association « Naître et Vivre en Afrique » en congrès scientifique à Lomé du 25 au 27 janvier 2017 a échangé sur le diabète dans toutes ses formes avec les médecins spécialistes togolais.  C’est à travers une rencontre de trois jours et qui entre dans le cadre du renforcement des capacités des acteurs de la santé en matière de formation continue axée sur l’es échanges d’expériences entre médecins togolais de la diaspora, membre de l’Association « Naître et Vivre en Afrique » et leur homologues locaux.  Il s’agit en résumé d’changer sur la rétinopathie diabétique, la néphropathie diabétique, la neuropathie diabétique, les maladies cardiovasculaires et les AVC.
  Selon le docteur TOSSOU, président de ladite association, les membres de l’association se considèrent redevables vis-à-vis de la nation qui les a vus naître et a contribué à leur épanouissement, raison pour laquelle il a été décidé de mettre ensemble les expériences avec les homologues togolais au profit des populations.
Le ministre de la santé et de la protection sociale, le Professeur Moustafa MIJIYAWA, prenant part aux activités de la deuxième journée a saluer cette initiative et réitéré la volonté du département de la santé et du gouvernement à soutenir cette association qui œuvre dans le social, répondant ainsi aux attentes du Chef de l’Etat qui a fait de son troisième mandat, un mandat social. Il s’est dit confiant que l’association poursuivra ses actions les années à venir et promis œuvrer pour plus de mobilisation autour de ses actions.
  Rappelons que l’Association « Naître et Vivre en Afrique est à son deuxième congrès scientifique après celui de 2016 et qui a porté sur les céphalées. la rétinopathie diabétique est la première cause de cécité à l’âge adulte, tandis que la néphropathie diabétique reste la première cause d’insuffisance rénale. En outre la neuropathie diabétique est la première cause d’amputation non traumatique et   08 sur 10 diabétiques meurent d’accidents cardiovasculaires.
Service de communication du MSPS

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353