le Togo a abrite un colloque international

le Togo a abrite un colloque international

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
  Donner accès aux soins palliatifs aux enfants souffrant de pathologie chronique en Afrique
Les soins palliatifs sont des soins actifs, délivrés dans une approche holistique à une personne atteinte d’une maladie grave, évolutive ou terminale. Ils visent non seulement à soulager la douleur, mais aussi à apaiser la souffrance psychologique, sociale, culturelle et spirituelle des patients et de leurs familles, afin de leur garantir la meilleure qualité de vie possible jusqu’à la mort. Selon l’OMS, 20 millions de personnes nécessiteraient des soins palliatifs chaque année dans le monde et autant en auraient besoin en leur fin de vie.  Sur les 20 millions de personnes qui nécessiteraient des soins palliatifs chaque année, on estime que 80 % environ, vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. Ainsi, les besoins en services de soins palliatifs dans le monde vont continuer d’augmenter car on note une augmentation de la prévalence des maladies non transmissibles et du vieillissement de la population partout dans le monde.
« Tenant compte de tout ce qui précède, et pour élever le niveau des praticiens du Togo et d’Afrique, le Ministère de la Santé et de la Protection sociale à travers le Programme National de Lutte contre les Maladies Non Transmissibles et en partenariat avec Médecins du Monde Suisse (MdM), le Réseau Francophone de Soins Palliatifs Pédiatriques,  le laboratoire THEMA, l’Institut des sciences sociales de l’Université de Lausanne et le département de pédiatrie de la Faculté des Sciences de la Santé de l’Université de Lomé, a décidé d’organiser le présent colloque international autour du thème: Donner accès aux soins palliatifs aux enfants souffrant de pathologie chronique en Afrique ». ». A déclaré le professeur BELO, chef du Programme National de Lutte contre les Maladies Non Transmissibles.
  L’un des symptômes les plus fréquents chez les patients qui ont besoin de soins palliatifs est la douleur. Les analgésiques opioïdes sont indispensables pour contrôler et soulager les douleurs chez les malades du cancer et chez ceux atteints de différentes affections non cancéreuses progressives à un stade avancé. Les soins palliatifs concernent aussi bien les patients adultes que les enfants. La particularité des soins palliatifs pédiatriques réside dans la délicatesse de la période de la vie au cours de laquelle survient la pathologie. C’est pourquoi, ils doivent être particulièrement bien définis et compris, dans leurs différentes étapes allant de l’annonce d’une condition potentiellement fatale aux soins palliatifs, aux soins de fin de vie, à la mort et au deuil, par les enfants, leurs familles et les soignants.
  « Pour faire face à cette situation, le Togo à travers le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale a d’abord créé en Novembre 2011, le Programme National de lutte contre les Maladies Non Transmissibles pour une intégration des interventions. Ensuite un personnel a été affecté au Programme pour conduire la promotion des soins palliatifs au Togo. Enfin, sur cet élan le Togo a accueilli une mission conjointe d’évaluation composée de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), du Centre International de recherche sur le cancer (CIRC) et de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), dont l’une des recommandations est l’organisation d’une telle rencontre scientifique pour soutenir l’intégration des soins palliatifs à tous les niveaux de notre système national de santé ». A déclaré le docteur AWOUSSI S. Marcel, représentant du ministre de la santé et de la protection sociale lors du colloque tenue le 30 et le 31 Octobre à Agora SENGHOR.
  « Les soins palliatifs peuvent être proposés à un coût relativement faible et à tous les niveaux du système de santé, y compris dans les communautés rurales. Ainsi, c’est dans le souci de maitriser toutes les interventions permettant d’atteindre cet objectif que le Ministère de la santé à travers la division de la surveillance des maladies non transmissibles a enclenché le processus pour l’élaboration d’un plan d’action pour les cinq années à venir ». A-t-il ajouté.
  Il est à noter que ce 1er colloque au Togo sur l’offre des soins a été un rendez-vous d’échanges scientifiques qui a regroupé les professionnels de la santé de l’enfant et s’est soldé par une formation plus pratique sur l’offre des soins palliatifs pédiatriques, le 02 Novembre 2017 à l’Ecole Nationale des Sages-femmes du Togo.
Service de Communication du MSPS

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353