Le Togo à la 69ème Session de l’Assemblée Mondiale de la Santé

Le Togo à la 69ème Session de l’Assemblée Mondiale de la Santé

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
  Conduite par le ministre de la santé et de la protection sociale et composées de cadres dudit ministère et de parlementaires, cette délégation a participé à la rencontre phare de ladite assemblée consacrée à la création d’un nouveau Programme de gestion des situations d’urgence sanitaire. Un Programme qui augmente les capacités opérationnelles en cas de flambées et de situations d’urgence humanitaire afin de compléter le rôle technique et normatif traditionnellement joué par l’Organisation.
  Selon le communiqué de presse issu de la rencontre du 25 mai 2016, les États Membres de l’OMS ont entériné  l’une des transformations les plus profondes de l’histoire de l’Organisation, en créant un nouveau Programme de gestion des situations d’urgence sanitaire. Ce Programme augmente les capacités opérationnelles en cas de flambées et de situations d’urgence humanitaire afin de compléter le rôle technique et normatif traditionnellement joué par l’Organisation.
  Le nouveau Programme est conçu pour apporter un appui rapide, prévisible et complet aux pays et aux communautés qui se préparent à une situation d’urgence due à un risque quelconque pour la santé humaine, qu’il s’agisse d’une flambée épidémique, d’une catastrophe naturelle ou d’origine humaine ou d’un conflit, à ceux qui sont confrontés à une telle situation ou à ceux qui s’en relèvent. L’OMS jouera un rôle de leadership dans le cadre de sa mission au titre du Règlement sanitaire international et inscrira son action dans le système humanitaire et de gestion des catastrophes au sens large.
  En tant que chef de file du groupe de responsabilité sectorielle Santé, l’Organisation s’appuiera sur les points forts et sur le savoir-faire d’un grand nombre de partenaires et d’États Membres. Afin d’assumer ces nouvelles responsabilités, les délégués ont approuvé pour 2016−2017 un budget de 494 millions de dollars (US $) pour le Programme. Cela représente une hausse de 160 millions par rapport au budget programme existant consacré à l’action de l’OMS dans les situations d’urgence.
 Les délégués ont salué les progrès accomplis par l’OMS dans l’élaboration du nouveau Programme de gestion des situations d’urgence sanitaire. Ils ont pris note du nouveau plan de mise en œuvre et de son calendrier, ainsi que de la création d’un Comité consultatif de surveillance indépendant pour le nouveau Programme. Ils ont encouragé la poursuite de la collaboration avec le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’Organisation des Nations Unies afin d’harmoniser la gestion des flambées épidémiques et d’autres situations d’urgence biologique avec les mécanismes et les capacités du Comité permanent inter organisations. Ils ont souhaité que le Directeur Général de l’OMS fasse le rapport à la Soixante-Dixième Assemblée mondiale de la Santé sur les progrès accomplis concernant la création et la mise en marche du Programme.
  Il est à noter qu’au cours de cette Assemblée le Togo à été désigné pour faire une déclaration au nom des 47 Etats Membres de la région africaine de l’OMS sur le point 14.5 relatif à la poliomyélite. Une déclaration lue par le ministre togolais de la santé et de la protection sociale, le Professeur Moustafa MIJIYAWA. Selon le ministre de la santé du Togo, La région africaine de l’OMS note avec satisfaction les avancées considérables réalisées dans la phase finale du plan stratégique pour l’éradication de la poliomyélite. Le Nigeria n’est plus considéré comme un pays endémique. Le dernier cas de poliovirus sauvage a été isolé. Toutefois, ces efforts doivent être maintenus pour interrompre la propagation du poliovirus sauvage qui continue d’être endémique dans certains Pays. La région africaine de l’OMS prend note des différentes stratégies proposées par le secrétariat en vue de maintenir les progrès visant l’éradication de la poliomyélite notamment l’approvisionnement mondial en vaccin antipoliomyélitique bivalent, le renforcement de la vaccination systématique, le confinement du poliovirus de type 2 conformément au plan d’action mondial de l’OMS et la planification de la transmission des acquis.
  Une déclaration fortement appréciée par les délégués à la 69ème Assemblée Mondiale de la Santé.
L’Assemblée mondiale de la Santé est l’organe décisionnel suprême de l’OMS. Elle se réunit généralement à Genève (Suisse) en mai chaque année et des délégations de ses États Membres y assistent. Sa principale fonction consiste à arrêter la politique de l’Organisation. Elle nomme le Directeur général, contrôle la politique financière de l’Organisation, et examine et approuve le projet de budget programme.
                                                                                                                                                                                                Service de communication du MSPS

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353