Les trente ans de l’OOAS célébrée également au Togo

Les trente ans de l’OOAS célébrée également au Togo

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
 
  L’Organisation Ouest-Africaine de la Santé (OAAS) a célébré ses 30 ans d’existence le 09 juillet dernier. Une rencontre de partage a eu lieu ce vendredi avec tous les acteurs de la santé pour les sensibiliser davantage sur l’approche « une seule santé » exigence d’une synergie d’actions dans la lutte contre les maladies en Afrique de l’Ouest. Une approche qui est issue du bilan du parcours fait en matière de gestions des épidémies récurrentes en Afrique de l’Ouest. Une communication a été faite à cet effet sur le thème de cette année par le docteur TCHAMDJA Potougnima, Conseiller technique du ministre de la santé et de la protection sociale et personne ressource en matière de l’approche « une seule santé ».
  « En trente ans d’existence, des efforts considérables ont été accomplis dans le domaine de la gouvernance en santé, du partenariat stratégique et de l’harmonisation des politiques, de la lutte contre les épidémies et les autres maladies de la santé maternelle et néonatale, de l’enfant, des adolescents et jeunes et des personnes âgées, du renforcement des système de santé, le développement de la recherche, de la médecine traditionnelle, des ressources humaines en santé, de la promotion des bonnes pratiques, des médicaments et vaccins, de l’information sanitaire etc. », a dressé Dr Xavier CRESPIN, Directeur Général de l’OAAS.
Malgré ces prouesses, des défis restent à relever. Consciente de cette réalité, l’OAAS opte pour les interactions entres les différents acteurs de la santé animale, humaine et leurs environnements. Le thème de la célébration de ce trentième anniversaire l’illustre bien : « L’approche une seule santé : exigence d’une synergie d’actions dans la lutte contre les maladies en Afrique de l’Ouest ».
Selon le Point Focal OAAS-Togo, Rémi SOSSAH, cette approche encourage les collaborations, les synergies et l’enrichissement croisé de tous les secteurs et acteurs dont les activités peuvent avoir un impact sur la santé ».
  « L’espace CEDEAO garde encore en mémoire, les stigmates de la terrible épidémie de la maladie à virus Ebola qui est venue rappeler à notre conscience l’interface homme-animal-écosystème dans l’évolution et l’émergence des pathogènes et surtout la nécessité de conjuguer les efforts, à travers la mise en œuvre d’actions multisectorielles,  pour des systèmes de santé plus solides et résilients, en vue de faire face avec efficacité aux menaces croissantes des épidémies. D’où : « L’approche « Une Seule Santé. Cette approche intégrée de la santé met l’accent sur les interactions entre les secteurs de la santé animale, humaine et leurs divers environnements. Elle encourage les collaborations, les synergies et l’enrichissement croisé de tous les secteurs et acteurs dont les activités peuvent avoir un impact sur la santé.
  En effet, 75% des nouvelles maladies infectieuses qui ont affecté les humains au cours de la dernière décennie sont d’origine animale. Le but de l’approche une seule santé est  donc d’améliorer la santé et le bien-être des populations grâce à la prévention des risques et à l’atténuation des effets des crises qui proviennent de l’interface entre les humains, les animaux et leurs écosystèmes. Elle exige d’appréhender la sécurité sanitaire dans une perspective globale et transversale, appelant à une collaboration étroite, entre les acteurs de la santé humaine, de la santé animale, de la santé végétale, des écosystèmes et de la biodiversité, afin de mettre en place au niveau national, comme au niveau régional des mécanismes aptes à assurer avec efficience et efficacité, la surveillance, la détection, la prévention et le contrôle  des maladies ». A indiqué Dr TCHAMDJA Potougnima, Conseiller technique du ministre de la santé et de la protection sociale et personne ressource en matière de l’approche « une seule santé ».
  Des dispositions ont été déjà été prises dans ce sens. La dernière assemblée des ministres de la santé de la CEDEAO tenue à Abuja le 16 juin dernier a adopté les termes de référence de la plateforme de coordination politique du cadre régional « Une seule santé » de la CEDEAO. L’assemblée a également adopté la feuille de route relative aux principales interventions à mener durant la période 2017-2018 pour son opérationnalisation.
Service de communication du MSPS

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353