mieux aborder le traitement de masse 2017 par une micro planification des activités

mieux aborder le traitement de masse 2017 par une micro planification des activités

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
  Traitement de Masse à base communautaire par la distribution d’Albendazole, de Praziquantel et d’Ivermectine
  L’évaluation en 2015 de l’impact des Traitements de Masse intégrés organisés depuis 2010 dans le pays a montré une baisse significative de la prévalence des schistosomiases, des géo-helminthiases et de l’onchocercose. Cependant, ces prévalences sont encore à un seuil qui nécessite la poursuite de la chimiothérapie préventive dans les régions sanitaires des Savanes, de la Kara, de la Centrale, des Plateaux et de la Maritime. Le Togo selon les recommandations de l’OMS, vise depuis 2015, l’élimination de l’onchocercose par la réduction, au moyen des Traitements De Masse (TDM), de la prévalence de la maladie en deçà de 5% dans villages où elle reste encore élevée.
  A cet effet, le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale organise cette année un Traitement de Masse à base communautaire par la distribution d’Albendazole, de Praziquantel et d’Ivermectine et le recensement des cas suspect de trichiasis trachomateux dans les cinq régions sanitaires sus citées.
  Pour mieux aborder le Traitement de Masse cette année, il est organisé un atelier d’élaboration d’une micro planification dont l’objectif est d’harmoniser les plans régionaux sur la base des prévalences actuelle et contribuer à la réduction des Maladies Tropicales Négligées à chimiothérapie préventive. Pour 2017, il s’agira entre autres ; d’administrer de l’Albendazole à au moins 95% d’enfants d’âge scolaire dans les zones endémiques aux géo helminthiases selon les cibles définies ; de traiter à l’Ivermectine au moins 80% de la population dans 100% des communautés endémiques à l’onchocercose élues pour le TIDC ; de traiter au Praziquantel au moins 95% d’EAS et d’adultes dans les zones endémiques à la schistosomiase ; de recenser toutes personnes ayant les cils qui flottent et qui donnent envie de les couper ; et de faire la sensibilisation sur le lavage des mains, le nettoyage du visage l’utilisation de l’eau potable, des MILDA et des latrines dans 100% des ménages visités. Sur ce, la répartition par cible selon les interventions est planifiée de la façon suivante: l’albendazole aux enfants d’âge scolaire (5 à 14 ans) dans les zones endémiques ; l’ivermectine aux sujets de 5 ans et plus dans les zones endémiques et le praziquantel aux sujets de 5 ans et plus dans les zones endémiques.
  Les zones de mise en œuvre sont en relation avec les différentes interventions. Ainsi, la distribution d’Ivermectine concernera les zones d’interventions de TIDC sauf les villages retenus pour l’évaluation épidémiologique ;la distribution de Praziquantel et d’Albendazole se déroulera dans les zones dont la prévalence a atteint le seuil de traitement de masse contre les schistosomiases et les géo helminthiases, des régions des Savanes, Kara, Centrale, Plateaux et Maritime ; (le recensement de toutes personnes ayant des cils qui flottent et donnent envie de les couper) ; la sensibilisation sur le lavage des mains, le nettoyage du visage et l’utilisation de l’eau potable, des MILDA et des latrines dans tous les ménages concernés par le Traitement de Masse.
  A l’ouverture des travaux, le représentant de HDI, le professeur Yao KASSANKOGNO a réitéré la volonté de son institution à accompagner comme par le passé le Togo dans la lutte contre les maladies tropicales négligées. Sur ce, il a exhorté les participants à faire une planification plus adaptée au contexte local pour mieux contribuer à l’atteinte des objectifs attendus.
  La stratégie retenue est le traitement de masse à base communautaire par l’approche porte à porte. Le TDM consistera au recensement des membres des ménages et les personnes ayant les cils qui flottent et donnent envie de couper, l’administration d’Albendazole, de Praziquantel et d’Ivermectine et la sensibilisation sur le lavage des mains et l’utilisation de l’eau potable. La durée totale de cette intervention est de trente (30) jours. Il reste donc à déterminée la période exacte et propice pour ledit Traitement de Masse. Les premières prévisions donnent du 19 avril au 18 mai 2017, dans les régions des Savanes, Kara, Centrale, Plateaux et Maritime.
Service de communication du MSPS

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353