Aller au contenu principal
Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique

Le Togo va procéder à l’introduction de 2eme dose du vaccin contre la rougeole et la rubéole dans la vaccination de routine

Publié le : 26 jan 2019
dose2 rougeole

Pour lutter efficacement contre la rougeole et la rubéole et parvenir à leur élimination, notre pays a adhéré à la stratégie régionale de lutte accélérée contre la rougeole

Le professeur Moustafa MIJIYAWA, ministre de la santé et de l’hygiène publique a animé ce vendredi 25 janvier 2019 une conférence de presse sur l’introduction de la deuxième dose du vaccin contre la rougeole et la rubéole dans la vaccination de routine au Togo. C’était en présence de la Représentante Résidente de l’OMS au Togo Madame Fatoumata Binta TIDIANE DIALLO et du Secrétaire Général dudit ministère Dr AWOUSSI Sossinou. Il s’est agit pour le ministre de la santé et de l’hygiène publique d’expliquer aux hommes des médias le pourquoi de l’introduction de la deuxième dose du vaccin contre la rougeole et la rubéole dans la vaccination de routine.


« Pour lutter efficacement contre la rougeole et la rubéole et parvenir à leur élimination, notre pays a adhéré à la stratégie régionale de lutte accélérée contre la rougeole.  Le bilan de la mise en œuvre de cette stratégie est positif. Ainsi de 2001 à 2010, le pays a organisé des campagnes de lutte contre la rougeole, a amélioré les couvertures vaccinales du vaccin contre la rougeole et a mis en place un système de surveillance de la rougeole et la rubéole performant. Ces conditions favorables ont permis au pays d’être éligible pour introduire le vaccin combiné contre la  rougeole et la rubéole. C’est dans ce cadre que notre pays avait organisé en février 2018, une campagne nationale intégrée de vaccination contre la rougeole et la rubéole, supplémentation en vitamine A et de déparasitage à l’albendazole chez les enfants de 6 mois à 14 ans et a introduit la 1ère dose du vaccin RR a été introduite dans la vaccination de routine en remplacement du vaccin contre la rougeole (VAR1) administré à 9 mois. Selon le processus d’élimination des deux maladies, l’OMS et Gavi encourage les pays à introduire la 2ème dose du vaccin dans la vaccination de routine. Notre pays a accepté cette recommandation et décide d’introduire la deuxième dose. Cette deuxième dose va booster l’immunité de la première dose administrée à 9 mois ». A déclaré le professeur Moustafa MIJIYAWA, ministre de la santé et de l’hygiène publique.


La rougeole et la rubéole sont des maladies infectieuses contagieuses qui posent un problème de santé publique. Pour la Représentante Résidente de l’OMS au Togo Madame Fatoumata Binta TIDIANE DIALLO, l’introduction du vaccin combiné rougeole et rubéole dans le calendrier vaccinal de routine permettra au pays d’améliorer la santé maternelle et infantile ; d’atteindre et de maintenir l’objectif d’élimination de la rougeole ; de diminuer l’incidence des malformations congénitales dues à la rubéole ; et d’accélérer les progrès pour contrôler ces deux maladies potentiellement mortelles.

dose 2 rougeole


Il est à noter que l’introduction de la deuxième dose du vaccin contre la rougeole et la rubéole est appuyée par les partenaires (Gavi, OMS, UNICEF) et l’Etat togolais. La cible de l’introduction de la deuxième dose du vaccin contre la rougeole et la rubéole est constituée des enfants d’à partir de 15 mois d’âge.


La Rougeole est une maladie virale grave extrêmement contagieuse. Elle est une affection due à un virus de la famille des paramyxoviridés. Le tableau peut comporter une rhinorrhée (nez qui coule), de la toux, des yeux rouges et larmoyants, et de petits points blanchâtres sur la face interne des joues. L’éruption apparaît plusieurs jours plus tard, habituellement sur le visage et le haut du cou. En 3 jours environ, elle progresse pour atteindre les mains et les pieds. Elle persiste 5 à 6 jours avant de disparaître. Les complications les plus graves sont : cécités, encéphalites (qui peuvent s’accompagner d’œdèmes cérébraux), diarrhées sévères (entraînant une déshydratation), infections auriculaires et des infections respiratoires graves comme la pneumonie.


La rubéole quant à elle, est une infection virale aiguë contagieuse, due à un virus de la famille des togaviridés. Généralement bénigne, la rubéole touche le plus souvent les enfants et les adultes jeunes (rubéole acquise). Chez la femme enceinte non immunisée ou qui n’a jamais été infectée auparavant, la contamination pendant la grossesse est grave en raison d'un risque élevé d’avortement spontané, de prématurité et de malformations congénitales chez le nouveau-né (syndrome de rubéole congénitale). Chez le nouveau-né, la rubéole congénitale peut se manifester par des malformations  pouvant survenir isolément  ou sous forme de syndrome. Les malformations congénitales touchent essentiellement le système nerveux central, l’œil, l’oreille interne et le cœur.


Le professeur Moustafa MIJIYAWA, ministre de la santé et de l’hygiène publique a saisi l’occasion pour renouveler la gratitude du gouvernement à  tous les partenaires techniques et financiers  pour leur soutien au gouvernement togolais pour la réalisation de l’évènement dont il souhaite pleine réussite. La cérémonie de lancement se déroulera à Djarkpanga dans la préfecture de Mô.
 

Service de Communication du MSPS

Top