Aller au contenu principal
Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique

Revue des activités de lutte contre les maladies tropicales négligées 2018

Publié le : 10 avr 2019
MTN

Micro planification du traitement de masse intégré contre les maladies tropicales négligées 2019 

L’hôtel du 30 Août à Kpalimé a servi du 02 au 06 avril de cadre à un atelier 2019 axé sur la revue des activités de lutte contre les maladies tropicales négligées 2018. Un bilan qui devra aboutir sur une micro planification du traitement de masse intégré contre les maladies tropicales négligées 2019. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Médecin-Colonel AWOUSSI Sossinou, Secrétaire Général du ministère de la santé et de l’hygiène publique en présence du représentant résidant de HDI au Togo, le Professeur KASSANKOGNON Yao.

Les Maladies Tropicales Négligées (MTN) sont un problème de Santé publique au Togo. La lutte contre ces Maladies Tropicales Négligées fait partie des priorités du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique. Afin de lutter efficacement contre ces maladies, le MSHP à travers le Programme National des Maladies Tropicales Négligées (PNMTN) a  élaboré un plan stratégique national de mise en œuvre des Maladies Tropicales Négligées (PSN MTN) pour la période 2016-2020. Ce plan stratégique national sert de document d’orientation pour la planification et de cadre de suivi de tous les indicateurs pour l’ensemble des intervenants dans le secteur des Maladies Tropicales Négligées. De ce plan, un Plan d’Action Opérationnel est élaboré chaque année comportant plusieurs activités. 


En 2018 plusieurs activités, parmi lesquelles les Traitements De Masse, la recherche active des cas et leur prise en charge, la surveillance sentinelle, les évaluations épidémiologiques et les recherches opérationnelles ont été réalisées grâce à l’appui de plusieurs partenaires. Il est alors important comme pour chaque année,  de faire la revue de toutes ces activités réalisées en 2018. Elle permet de faire une analyse critique des résultats obtenus, de dégager les forces et faiblesses apparus au cours de la mise en œuvre et de réfléchir sur les principaux goulots d’étranglement en vue de faire des propositions pour l’amélioration des performances des interventions de la lutte intégrée contre les Maladies Tropicales Négligées au Togo. D’où cette rencontre de revue nationale des activités de lutte contre les Maladies Tropicales Négligées 2018, la validation du Plan d’Action Opérationnel pour le Traitement de Masse 2019 et de micro planification du TDM intégré contre les MTN- CTP en 2019. L’objectif général est de contribuer à la réduction de la morbidité due aux Maladies Tropicales Négligées au Togo. Plus spécifiquement, il s’est agit de faire la revue des activités Maladies Tropicales Négligées de 2018 ; de faire la planification opérationnelle annuelle 2019 du Traitement de Masse et de faire la micro planification par niveau du Traitement de Masse 2019. La conduite des travaux a été meublée par des présentations en PowerPoint, des discussions, des travaux de groupes et des restitutions en plénière. 

MTN
                                                Les participants à la revue


En termes de bilan, la rencontre a noté des insuffisances à différents niveau directions régionales, directions préfectorales et formations sanitaires. Il s’agit entre autres des insuffisances dans le respect de la cartographie de mise en œuvre des TDM et le remplissage des outils liée au retard dans le démarrage de la supervision, dans la qualité des données transmises au niveau régional, dans le reconditionnement des intrants à la fin des TDM et dans la promptitude dans la transmission des rapports, dans l’analyse des données avant la validation régionale la mauvaise qualité des prestations due à une insuffisance  de supervision dans les FS à forte densité,  le manque de médicaments pour prendre en charge  gratuitement les effets secondaires lors des TDM, la persistance de la prévalence élevée de l’onchocercose, des schistosomiases et des géo-helminthiases dans certaines zones malgré de bonnes couvertures thérapeutiques. 


Des réflexions pour résorber ces difficultés ou insuffisance, il a été retenu entre autres,  d’augmenter le nombre  de superviseurs pour la mise en œuvre des TDM dans les FS à forte densité de population selon les besoins de faire le plaidoyer auprès de l’UGP/GAVI pour le financement de la prise en charge des effets secondaires de concert avec la cellule de pharmacovigilance, de mobiliser des ressources additionnelles pour la supervision des acteurs du TDM, de faire un plaidoyer au près de l’ONG Aimes Afrique pour la prise en charge des hydrocèles, d’appuyer la réunion de pré validation des données au niveau district , de faire le suivi des couvertures thérapeutiques dans les villages à fortes prévalences d’onchocercose lors du TDM et de l’analyse des données pour planifier les actions pour réduire les prévalences dans ces villages, de respecter le délais de transmission des rapports techniques de mise en œuvre et de reconditionner le reste de chaque intrant restitué en présence des PFD en tenant compte des numéros de lots   

MTN
                                                   Vue d’ensemble de la salle


La rencontre a connu deux étapes essentielles à savoir la revue des activités de 2018  qui s’est déroulée durant les deux premiers jours et la planification opérationnelle annuelle du Traitement de Masse  2019 le troisième jour. Elle a impliqué les Directeurs Régionaux de la Santé, quelques Directeurs Préfectoraux de la Santé, les points focaux régionaux MTN, quelques points focaux districts MTN, certains membres du niveau central, les membres de la coordination du Programme National des Maladies Tropicales Négligées et  les partenaires.
Les deux derniers jours constituant la deuxième étape ont été consacrés à  la micro-planification du Traitement de Masse 2019, menée par les points focaux régionaux et de districts MTN ayant participé à la revue, les membres de la coordination du Programme National des Maladies Tropicales Négligées et  les partenaires.
 

Service de Communication du MSPS

Top