Aller au contenu principal
Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l'Accès Universel aux Soins

Début de la vaccination des personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques dans le Grand Lomé

Publié le : 17 mar 2021
covid-19

Personnes âgées de 50 ans et plus et les moins de 50 ans présentant de comorbidités

Les  CMS d’Adidogomé et d’Agoè-Nyivé dans les banlieues ouest et nord respectivement de Lomé accueillent depuis ce mardi 16 mars 2021,  les personnes âgées de 50 ans et plus et les moins de 50 ans présentant de comorbidités pour la vaccination contre  covid-19.Après la première phase de vaccination marquée par un grand succès, dont la cible était le personnel de santé, c’est autour cette semaine des personnes âgées de 50 ans et plus et les moins de 50 ans présentant de comorbidités du grand Lomé dont le dénombrement des personnes a commencé le lundi 15 mars 2021.

covid
Les personnes attendant pour se faire vacciner aux CMS Agoènyévé et Adidogomé respectivement


Les concernées se font inscrire et reçoivent leur première dose de vaccination contre la ovid-19. Un communiqué du gouvernement publié depuis le dimanche 14 mars 2021, invitait déjà les cibles concernées à se faire enregistrer afin de recevoir leurs premières doses de vaccin.
« La première phase de vaccination marquée par un grand succès, sera suivie cette semaine de celle du grand Lomé dont le dénombrement des personnes commence le lundi 15 mars 2021. Les personnes à dénombrer sont celle de 50 ans et plus, et celles de moins de 50 ans et porteuses de comorbidités (hypertension artérielle, diabète, cancers, infection au VIH/SIDA, maladies rénales, maladies respiratoires chroniques) », explique un communiqué  officiel.
Le dénombrement se fera de trois manières : 1/ le dénombrement en ligne, avec le lien suivant qui sera largement partagé sur les médias et les réseaux sociaux : https://vaccination.togosafe;gouv.tg/formulaire-denrolement-de-la-population/?type=POPULATION. 2/ le dénombrement dans les 38 formations sanitaires publiques du Grand Lomé, selon la liste contenue dans les centres indiqués sur une liste jointe au présent communiqué. 3/Les personnes incapables de s’inscrire en ligne ou de se rendre dans les formations sanitaires seront l’objet d’un dénombrement de porte à porte à leur domicile par les agents de santé communautaire.
Les dernières informations faisant état de la suspension du vaccin AstraZeneka n’ont entamé en rien la détermination des cibles concernées par cette seconde phase. Pour cette campagne de vaccination contre covid-19, le Togo a reçu de l’initiative COVAX,  156 000 doses d’astrazeneca, un vaccin jugé efficace par des experts et validé par l’OMS.

Service de communication du MSHPAUS

Top