Riposte à la méningite

Riposte à la méningite

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
  Fin de la campagne de vaccination dans les districts de kozah, binah et cinkasse

  Depuis janvier 2016, des cas de méningite apparaissent dans certains districts du pays. L’évolution de l’épidémie jusqu’ à ce jour montre que tous  les districts sanitaires sont à risque.
Selon la gravité de la situation dans les localités, le gouvernement organise en collaboration avec ses partenaires, une campagne de vaccination de riposte ciblée sur des lieux ou localités qui enregistrent plus de cas et qui constituent un danger pour les populations environnantes.  La cible est souvent définie en fonction de la tranche  d’âge la plus affectée. C’est dans ce cadre qu’après les districts de Dankpen, Bassar et sous districts de la Plaine de Mô, une autre campagne a été organisée du 17 au 21 mars 2016dans les districts de Kozah, Binah et Cinkassé. Il s’est agit de vacciner un total de 215077 personnes âgées de 2 à 25 ans et qui constituent la cible la plus affectée. 380 agents vaccinateurs et 380 enregistreurs ont été mobilisés à cet effet.
  Selon le docteur TAMEKLOE Tsidi, Chef de la division surveillance épidémiologique et riposte à la maladie au ministère de la santé et de la protection sociale, Cette deuxième campagne a connu un grand succès vu l’engouement qui a caractérisé la mobilisation de la population et l’affluence aux postes de vaccination. Il est à noter une forte mobilisation de la communauté religieuse dans laquelle il est souvent notifié des résistances. La couverture vaccinale par district se présente comme suit : Cinkassé : 102%, Binah 101% et Kozah 105% ; soit une moyenne de 104% pour un total de 223028 personnes vaccinées. Ce qui est largement supérieur à la cible attendue.
  Outre la campagne de vaccination, d’autres actions sont menées pour circonscrire cette épidémie. Les agents mobilisateurs sont mis à contribution dans la réalisation des  activités de sensibilisations porte à porte et les activités de sensibilisations de masse. Ils informent la communauté pour améliorer leur niveau de connaissance sur la méningite, les amènent à adopter des comportements et des attitudes plus favorables à la lutte contre cette maladie et sa propagation. Il est à noter que sur le terrain il y a une poursuite de la sensibilisation avec émissions radiophoniques interactives sur la méningite et les comportements à risque ; la poursuite de la supervision des activités de vaccination dans les trois districts par les équipes du niveau central, régional et des partenaires ; l’analyse des cas de méningite des districts de la Kéran, de Doufelgou et d’Assoli par zones et par semaines épidémiologiques en vue d’élaborer une requête de vaccins ;
  La méningite est une maladie grave et contagieuse. La méningite se transmet par la toux, les éternuements, la salive d’un malade à une autre personne Le contact rapproché peut favoriser la transmission de la maladie.
  Elle peut être mortelle. Mais lorsque le malade arrive tôt dans un centre de santé, il a la chance d’être guéri. Il existe 7 types de méningite: A, C, W, X, Y, pneumocoque et Haemophilus. Celle qui sévit actuellement au Togo est causée par le Nesseiria Meningitidis W 135.
Service de communication du MSPS

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353

    Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/webroot/ROOT/wp-content/plugins/dynamic-content-for-elementor/includes/widgets/acf-repeater-v2.php on line 353