Signature du protocole d’accord de partenariat entre le Ministère togolais en charge de la Santé et le Corps de la Paix

Signature du protocole d’accord de partenariat entre le Ministère togolais en charge de la Santé et le Corps de la Paix

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Appuyer le secteur de la santé spécifiquement les activités liées aux interventions à base communautaire en milieu rural.

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins et le Corps de la Paix ont signé un protocole d’accorddont l’objectif est d’appuyer le secteur de la santé spécifiquement les activités liées aux interventions à base communautaire en milieu rural.

Les documents ont été paraphés et signés par le Pr Moustafa MIJIYAWA, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins pour le Togo et madame Maureen Cunningham, Représentante Résidente du Corps de la Paix au Togo en présence de SEM Eric STROMAYER, Ambassadeur des USA au Togo.

Ce protocole d’accord de partenariat intitulé « Education sanitaire à la base et renforcement du système de santé » ambitionne de soutenir les efforts d’amélioration de la santé maternelle et celle du nouveau-né, surtout en milieu rural. Il apporte des innovations par rapport à la convention précédente, jugée très limitée par rapport aux défis actuels.

Dans cet Accord, il s’agira d’arrimer le cadre du projet des volontaires du corps de la paix aux priorités du PNDS (2017-2022) et au contexte actuel de pandémie au Covid-19. Cet accord devrait servir de base de travail aux volontaires sur le terrain.

 Il permettra en outre à la division de la santé communautaire et des  personnes âgées de suivre l’activité des volontaires afin de les aider à relever les défis auxquels ils seraient confrontés.

Il convient de souligner que contrairement aux anciens accords qui se sont essentiellement focalisés sur la lutte contre le VIH/SIDA, celui –ci couvre les axes 01 04 et 05 du PNDS et vise à améliorer la santé de la mère et du nouveau-né, l’éducation sanitaire communautaires et les références et le renforcement de capacités des acteurs en santé

 Cet Accord donne également la possibilité au Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins de demander l’affectation des volontaires spécialisés comme le font souvent les ONG pour profiter de leurs expertises dans certains domaines comme le suivi- évaluation ou encore la communication.

Le Corps de la paix a commencé ses activités au Togo en août 1962 avec plus de 50 ans d’activité ininterrompue et plus de 2 600 bénévoles qui ont servi dans divers programmes à travers le pays.

Service de Communication du MSHPAUS