Vers la création d’un centre national de santé digitale au Togo

Vers la création d’un centre national de santé digitale au Togo

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Un atelier de validation et d’appropriation du rapport d’étude de faisabilité de création du centre national de santé digitale au Togo s’est tenu ce vendredi 13 août 2021 en mode virtuel. Présidé par le professeur Moustafa MIJIYAWA, ministre en charge de la santé, cette rencontre vise à examiner le rapport d’étude de faisabilité, faire connaître à l’ensemble des parties prenantes le diagnostic issu de l’étude et présenter les projets médicaux à mettre en œuvre au démarrage des activités du centre national de santé digital au Togo. La rencontre a été marquée par la présence de certains partenaires techniques et financiers notamment le PNUD, avec la présence effective de son représentant résident M. Aliou DIA et le Docteur Fatoumata Binta DIALLO, représentante résidente de l’OMS au Togo. Egalement présent à cette rencontre le Docteur GNASSINGBE, Ministre Conseiller à la mission permanente du Togo auprès de l’ONU et des autres Organisations Internationales à Genève.

Le Togo à l’instar de plusieurs pays de l’Afrique subsaharienne connait une crise aigüe des professionnels de la santé. Cette crise est surtout accentuée par une inégale répartition des ressources humaines qui sont souvent concentrées dans certaines grandes villes, créant des déserts médicaux dans les zones les plus éloignées.

Afin d’atteindre la Couverture sanitaire universelle (CSUS) par un accès équitable aux soins de qualité, le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins (MSHPAUS) avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) œuvre à la mise en place d’un centre national de santé digitale pour coordonner toutes les activités de santé digitale au Togo.

En outre, la pandémie de Covid-19 a levé un point de voile sur la nécessité et l’importance de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) en santé. La télémédecine, une branche de santé digitale se veut actuellement un outil incontournable dans la pratique de la médecine. Elle permettra entre autres de faire la téléconsultation, le téléconseil, la téléexpertise, la télésurveillance et la téléassistance.

De ce fait, elle apparait comme une alternative incontournable dans l’offre des services de soins spécialisés et constitue une opportunité de faire face aux besoins sans cesse croissants des populations en matière de prise en charge médicale.

Dans le processus de mise en place du centre national de santé digitale susmentionné, il s’est avéré nécessaire de faire une étude de faisabilité. Cette étude portée par le PNUD a été réalisée par un consultant national et international. Les résultats sans équivoque suggèrent la nécessité d’un centre national de santé digital en vue de renforcer la résilience du système de soins et augmenter la couverture sanitaire dans son ensemble.

A la suite de la rencontre plusieurs recommandations ont été faites pour mieux cerner le processus en impliquant toutes les parties prenantes afin que la mise en œuvre du projet soit plus aisée.

Service de Communication du MSHPAUS