Le gouvernement situe les animateurs d’émissions et influenceurs sur le variant Omicron du coronavirus et le passeport vaccinal

Le gouvernement situe les animateurs d’émissions et influenceurs sur le variant Omicron du coronavirus et le passeport vaccinal

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le ministre de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, Pr Moustafa MIJIYAWA, a présidé ce jeudi 02 décembre 2021 une rencontre de briefing des animateurs d’émissions et des influenceurs. Il s’est agi d’échanger sur la situation actuelle de la pandémie, marquée par l’apparition du variant « OMICRON » et de présenter le passeport vaccinal du Togo, qui vient d’être reconnu par l’Union Européenne et l’Union Africaine. La rencontre s’est tenue en présence du Colonel DJIBRIL Mohamane, coordonnateur national de la gestion de la riposte, CNGR. Après l’ouverture prononcée par le Ministre, 02 présentations ont été faites. La première faite par le docteur ASSANE Hamadih, épidémiologiste, a rappelé la situation épidémiologique de la Covid-19 dans le monde, en Afrique et au Togo, et a fini par un point sur la situation des variants avec un accent sur le nouveau variant omicron.  La seconde présentation faite par le CNE AGBAGLA Togbé a porté sur le système de génération du passeport vaccinal et les rapports avec l’international notamment avec l’UA et l’UE.

Le nouveau variant du coronavirus, Omicron, depuis quelques semaines alerte. Peu d’informations sont, à ce jour, disponibles. Au vu du nombre de mutations, ce variant est potentiellement plus contagieux et plus dangereux. C’est dans ce cadre que le gouvernement a organisé cette rencontre avec des animateurs d’émissions et des influenceurs pour actualiser les connaissances sur la Covid-19, notamment le variant « Omicron » un virus qui comporte beaucoup d’inconnus et qui est en train de se répandre.

Un nouveau variant a été découvert officiellement en Afrique du Sud avec une attitude remarquable des autorités de ce pays qui ont choisi la carte de la transparence. Il s’agit du variant Omicron. Ce qui inquiète le plus les Etats est son éventuelle capacité à échapper aux vaccins.

Le Togo veut anticiper sur les mesures à prendre pour minimiser ce variant qui est en train de se propager dans le monde. Ce jeudi 2 décembre 2021, le gouvernement a actualisé les connaissances des acteurs de communication sur la situation de la Covid-19 au Togo à travers une rencontre d’échange et de partage.

« Compte tenu que la Covid-19 est une maladie nouvelle, c’est un peu illusoire de s’ériger en expert. Cette rencontre va permettre d’échanger et d’être au même niveau d’information parce que nous sommes des courroies de transmission de données. Il serait bon qu’on parle le même langage même si nous ne parlons pas la même langue pour que la population puisse avoir des idées claires sur la situation sur cette pandémie. Avec l’apparition de ce nouveau variant appelé Omicron, il est important de se retrouver avec les professionnels des médias pour actualiser leurs connaissances sur la Covid-19 qui nous montre chaque jour, une nouvelle facette afin de leur permettre de mieux communiquer et de donner les bonnes informations à la population » a indiqué le Ministre Moustafa MIJIYAWA de la santé.

Les professionnels des médias composés d’animateurs, de débatteurs et de journalistes ont été édifiés sur la situation épidémiologique au Togo. Le nouveau variant Omicron, la pandémie et son évolution dans le monde et au Togo a été le second axe souligné au cours de cette rencontre.

Dans le but de mieux contenir la pandémie au Togo, le Gouvernement a pris un certain nombre de mesures parmi lesquelles l’accès aux bâtiments publics est subordonné à la présentation d’un pass vaccinal ou d’un test PCR négatif. Cette mesure semble incomprise par certains concitoyens soutenus par des médias comme on peut le constater lors de certaines émissions.

Les détenteurs du passeport vaccinal pourront s’en servir à des fins de circulation ou de voyages internationaux dans l’espace de l’Union Européenne et de l’Union Africaine (les deux instances ayant reconnu officiellement le Pass vaccinal togolais) en ce moment où la reprise des activités et le retour à la vie normale semblent imminents.

Outre le Pass vaccinal, l’évolution de la pandémie dans le monde marquée par l’apparition du nouveau variant « Omicron nécessite une mise à jour des informations.[r1] 

Pour une bonne compréhension de la thématique autour du Pass Vaccinal et la mise à disposition des informations actualisées axées sur l’apparition du nouveau variant « Omicron » il est important voire indispensable de former les animateurs d’émissions et influenceurs.

Il faut souligner que les risques de défaut de vaccins sont nul au Togo. L’Etat togolais veut utiliser tous les vaccins mis à sa disposition, et ce, de façon orthodoxe. Une troisième dose est envisagée.

Service de Communication du MSHPAUS


 [r1]