Le Togo participe à la création de la plateforme mondiale de la décennie pour le vieillissement en bonne santé

Le Togo participe à la création de la plateforme mondiale de la décennie pour le vieillissement en bonne santé

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le ministre chargé de la santé, Pr Moustafa MIJIYAWA a participé ce mercredi 08 septembre 2021 au lancement de la plateforme   mondiale   de   la   décennie   pour   le   vieillissement   en   bonne santé. 

Cette initiative vise à améliorer la vie des personnes âgées, de leurs familles et de leurs communautés. La Plateforme de la Décennie offre une occasion unique que nous pouvons exploiter pour établir des collaborations et échanger des connaissances afin de favoriser le vieillissement en bonne santé et de mettre en œuvre la Décennie conformément à ce cadre. 

Le Cadre pour la mise en œuvre des actions prioritaires du Plan d’action mondial de la Décennie pour le vieillissement en bonne santé (2021-2030) dans la région africaine a été présenté à la session du 71e Comité régional de l’OMS pour l’Afrique, présidée par le Togo.

Pour parvenir à améliorer la vie des personnes âgées, de leurs familles et de leurs communautés, les différents responsables des régions de l’OMS ont insisté sur la nécessité de travailler ensemble, au-delà des secteurs, des disciplines, des régions et des langues. 

« Le gouvernement togolais a signé le Protocole à la Charte Africaine des droits de l’homme et des peuples relatif aux droits des personnes âgées adoptée le 31 janvier 2016 à la 26ème session ordinaire de la conférence de l’Union africaine à Addis-Abeba en Éthiopie. La loi autorisant la ratification de ce protocole a été votée par l’assemblée nationale togolaise le 03 novembre 2020.

Une loi portant protection sociale et promotion des personnes âgées au niveau national est également en cours d’élaboration. Par ailleurs, le gouvernement togolais avec l’appui de ses partenaires a procédé à une révision de la Politique Nationale de Protection Sociale et s’efforce de mettre en place un environnement favorable aux personnes de 3ème âge à travers des actions multisectorielles impliquant plusieurs ministères ainsi que des ONG et associations ». A déclaré le Professeur Moustafa MIJIYAWA, Ministre en charge de la Santé.

Selon lui le Togo envisage en outre de favoriser une insertion des personnes âgées à travers le volontariat et la relance du dialogue intergénérationnel.

« En 2019, une analyse situationnelle de la santé des personnes âgées a été réalisée par le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins, a conduit à l’élaboration de la stratégie nationale pour le vieillissement en bonne santé 2021-2025 ». A-t-il ajouté.

La Décennie des Nations unies pour le vieillissement en bonne santé́ établit un cadre commun pour favoriser le changement et promouvoir le vieillissement en bonne santé́ en donnant la priorité́ à quatre domaines d’action. Toutefois, la Décennie reconnait également que, pour atteindre et influencer ces domaines d’action, les parties prenantes ont un besoin commun et récurrent d’être soutenues. Il s’agit d’écouter les diverses voix et permettre un engagement significatif des personnes âgées, des membres de la famille, des soignants, des jeunes et des communautés ; d’encourager le leadership et renforcer la capacité́ à prendre des mesures appropriées intégrées dans tous les secteurs ; de mettre  en relation de diverses parties prenantes dans le monde entier afin de partager et d’apprendre de l’expérience des autres ; et de renforcer les données, la recherche et l’innovation pour accélérer la mise en œuvre.

Le monde s’est uni autour de l’Agenda 2030 pour le développement durable : tous les pays et toutes les parties prenantes se sont engagés à ne laisser personne de coté et à faire en sorte que chaque être humain puisse réaliser son potentiel dans la dignité́ et l’Egalité et dans un environnement sain. Cependant, alors même que les populations du monde entier vieillissent à un rythme plus rapide que par le passé, de graves lacunes subsistent dans les politiques, les services, les systèmes et le soutien communautaire aux personnes âgées. La pandémie de COVID-19 a mis en évidence le besoin urgent de combler ces lacunes afin de garantir que la promesse de ne laisser personne de côté puisse être tenue pour tous, y compris les personnes âgées.

Consciente de la nécessité d’agir, l’Assemblée générale des Nations unies a proclamé, le 14 décembre 2020, la période 2021-2030 Décennie des Nations unies pour le vieillissement en bonne santé́. Cette initiative, menée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), est l’occasion de réunir les gouvernements, la société́ civile, les agences internationales, les professionnels, le secteur académique, les médias et le secteur privé pour dix ans d’action concertée, catalytique et collaborative afin d’améliorer la vie des personnes âgées, de leurs familles et des communautés dans lesquelles elles vivent.

Service de Communication du MSHPAUS